SNCF : la CGT et SUD-Rail n’appellent pas à la grève pour les week-ends de Noël et du Nouvel An, mais maintiennent leurs préavis

Les deux syndicats veulent laisser à chaque cheminot la possibilité d’être gréviste.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 19/12/2022 15:02 Mis à jour le 19/12/2022 15:35

Temps de lecture : 1 min.

La CGT-Cheminots et SUD-Rail ont décidé, lundi 19 décembre, de ne pas appeler à la grève des contrôleurs pour les week-ends de Noël et du jour de l’An, a annoncé SUD-Rail dans un communiqué. Toutefois, ils ont choisi de maintenir leur préavis, pour laisser à chacun la possibilité de se joindre ou non au mouvement. Pour l’heure, la CFDT n’a toujours pas fait connaître sa position. De son côté, l’Unsa-Ferroviaire a levé son préavis dès vendredi, considérant que les propositions de la direction de la SNCF étaient « d’un très bon niveau ».

> > Grèves à la SNCF : vacances scolaires, Noël, jour de l’An… A quoi faut-il s’attendre en décembre ?

Le mouvement de colère des contrôleurs, initialement porté par un collectif baptisé Collectif national ASCT (CNA), s’est formé en dehors de tout cadre syndical et rassemble plus de 3 500 chefs de bord, le nom officiel des contrôleurs, dans un groupe Facebook. Il s’est cependant appuyé sur les syndicats pour porter ses revendications et déposer des préavis de grève à Noël et au nouvel an. 

Après avoir voulu consulter ses membres sur Facebook pour décider des suites du mouvement, le collectif a dit vendredi avoir constaté « de nombreuses fraudes et tentatives de manipulation du vote », qui l’ont conduit à annuler le scrutin et laissé le soin aux syndicats de sonder leurs adhérents. Selon SUD-Rail, cette consultation « n’aura pas permis de dégager une position majoritaire ». Le syndicat invite tout de même la direction de la SNCF à « rehausser ses propositions pour permettre l’apaisement de la situation ».


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :