A la Une

Violences conjugales : polémique à Bois après une tentative de féminicide

Publié le 20/12/2022 22:00

Violences conjugales : polémique à Bois après une tentative de féminicide
Article rédigé par

T. Cuny, C. Weill-Raynal, N. Perez S. Hasnaoui, C-M. Denis, J. Petitfrère, @RevelateursFTV, S. LacombeFrance 3

France Télévisions

Mardi 13 décembre, une femme de 24 ans a été battue par son ex-compagnon. Elle est depuis toujours dans le coma, dans un état très critique. Elle s’était rendue deux heures avant au commissariat pour porter plainte, mais des policiers lui avaient demandé de revenir le lendemain.

La victime a été retrouvée inanimée dans le couloir de son immeuble, en plein centre-ville de Blois (Loir-et-Cher), mardi 13 décembre. Battue par son ex-compagnon, la jeune femme se trouve encore, mardi 20 décembre, entre la vie et la mort. « Je suis descendue et je l’ai trouvée par terre. (…) Je n’ai rien vu, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, ni rien », raconte un voisin, qui a par la suite appelé les pompiers. Le 13 décembre, vers 17 heures, la jeune femme de 24 ans s’était présentée au commissariat de la ville. 

Elle avait mis fin quelques jours plus tôt à une relation avec un homme, et souhaitait porter plainte pour violences conjugales et harcèlement. À l’accueil, on lui avait demandé de revenir le lendemain. À 19 heures, elle a été violemment agressée par son ex-conjoint âgé de 27 ans, connu des services de police pour violences sur une ex-conjointe. Interpellé quelques jours plus tard, il a été incarcéré pour tentative de meurtre. Dans la soirée du 20 décembre, une centaine de personnes se sont rassemblées devant le commissariat de Blois pour exprimer leur colère. L’IGPN, la police des polices, a été saisie. 

Abonnement Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel
de nos JT
avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.


Continuer à lire sur le site France Info