A la Une

Grève à la SNCF : Elisabeth Borne « salue l’esprit de responsabilité » après que les syndicats ont levé leur préavis pour le Nouvel An

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #SNCF

00h00 : Il est minuit, faisons un dernier rappel des principaux titres avant de mettre ce direct en pause. Il reprendra demain à 9 heures.

• Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées dans une attaque à Paris, notamment devant un centre culturel kurde. « Les Kurdes de France ont été la cible d’une odieuse attaque », réagit Emmanuel Macron. Nous détaillons dans cet article ce que l’on sait du drame.

• Le suspect interpellé sur place, dans le 10e arrondissement, est connu de la justice. Incarcéré après avoir attaqué un camp de migrants en 2021, il venait d’être libéré pour avoir atteint la durée maximum d’une détention provisoire. Nous résumons dans cet article ce que nous savons de lui.

• Alors qu’une grève des contrôleurs provoque l’annulation de nombreux trains ce week-end, tous les syndicats ont levé leur préavis de grève pour le Nouvel An, après la signature d’un accord avec la direction. On vous explique ce qui a poussé un collectif de contrôleurs à lancer ce mouvement social.

• Le Congrès américain adopte un vaste projet de loi de finances des services fédéraux, d’un total de 1 700 milliards de dollars dont 45 pour l’Ukraine. Voici ce qu’il faut retenir de la journée.

23h42 : Pour le week-end de Noël, il y a eu des contacts permanents avec la direction, jusqu’au bout, pour éviter les grèves », affirme au JDD Clément Beaune, le ministre des Transports. « Je rappelle que les organisations syndicales n’appelaient pas à cette grève. Mais un collectif monté sur les réseaux sociaux », insiste-t-il, dénonçant un « mouvement atypique et radicalisé, en dehors du dialogue social ».

23h35 : « Ce qui va surtout coûter cher à la SNCF – plus que les augmentations – c’est le coût immédiat de la grève évoqué par l’entreprise : plusieurs dizaines de millions d’euros de pertes du fait du mouvement et de la perte du prix des billets. »

L’économiste Patricia Perennes réagit sur franceinfo à l’accord trouvé entre la direction et les syndicats en grève et qui permet la levée des préavis à l’approche du Nouvel An.

22h38 : Des agents de la SNCF en grève qui bloquent certains départs en vacances pour les fêtes de fin d’année ? Un tel cas de figure est inenvisageable pour nos voisins Italiens, où il est interdit de faire valoir son droit de grève à cette période. Il y a plusieurs périodes dans l’année, précisément définies où il est interdit de faire grève. Pour Noël, cela va du 18 décembre au 8 janvier. Explications.

(FRANCE TELEVISIONS)

20h12 : Il est 20 heures, voici un nouveau rappel des principaux titres :

• Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées dans une attaque à Paris, notamment devant un centre culturel kurde. « Les Kurdes de France ont été la cible d’une odieuse attaque », réagit Emmanuel Macron Nous détaillons dans cet article ce que l’on sait du drame.

• Un suspect a été interpellé sur place. Visé par une information judiciaire et incarcéré après avoir attaqué un camp de migrants en 2021, il venait d’être libéré pour avoir atteint la durée maximum d’une détention provisoire. Que savons-nous de lui ? Tout est résumé dans cet article.

• Alors qu’une grève des contrôleurs provoque l’annulation de nombreux trains ce week-end, tous les syndicats ont levé leur préavis de grève pour le Nouvel An, après la signature d’un accord avec la direction. On vous explique ce qui a poussé un collectif de contrôleurs à lancer ce mouvement social.

• La récolte de céréales en Ukraine, un des principaux producteurs mondiaux, va chuter d’environ 40% cette année par rapport à 2021 en raison de l’invasion russe. C’est ce que montrent les estimations d’Association céréalière nationale annoncées vers la fin du moisson.

18h07 : Il est l’heure d’un rappel de l’actualité de ce vendredi :

Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées dans une attaque à l’arme à feu à Paris, notamment devant un centre culturel kurde. Le tireur a « manifestement voulu s’en prendre à des étrangers », a déclaré Gérald Darmanin, sans affirmer que les victimes étaient visées en tant que Kurdes. Des heurts ont éclaté entre des manifestants et la police sur place.

Un suspect a été interpellé sur place. Visé par une information judiciaire et incarcéré après avoir attaqué un camp de migrants en 2021, il venait d’être libéré pour avoir atteint la durée maximum d’une détention provisoire.

• Alors qu’une grève des contrôleurs provoque l’annulation de nombreux trains ce week-end, tous les syndicats ont levé leur préavis de grève pour le Nouvel An, après la signature d’un accord avec la direction. On vous explique ce qui a poussé un collectif de contrôleurs à lancer ce mouvement social.

• Champion du monde avec les Bleus en 2018, Blaise Matuidi a annoncé la fin de sa carrière.

17h01 : Rappelons que l’accord trouvé ce matin entre la SNCF et les syndicats, qui a conduit à la levée du préavis de grève pour le Nouvel An, ne devrait pas avoir de conséquences sur le trafic de ce week-end de Noël. A la SNCF, les préavis doivent être déposés cinq jours ouvrés avant le mouvement, et les salariés doivent se déclarer au plus tard 48 heures à l’avance. « Les plans de transport ont été construits en conséquence de ces déclarations », précise l’entreprise à l’AFP, et « ils ne devraient pas évoluer » durant le week-end, même si certains contrôleurs renonçaient à faire la grève : il est trop tard pour préparer la circulation et pour remettre des billets en vente d’ici à demain.

14h52 : Si votre train fait déjà partie des annulations annoncées par la SNCF, vous pouvez être remboursés et recevoir un bon d’achat valant le double du prix de votre billet. On vous explique le fonctionnement de la plateforme de dédommagement mise en place par la SNCF.

17h02 : L’annulation de deux TGV sur cinq n’empêche pas de nombreux Français de se déplacer en amont du réveillon de demain, mais certains ont dû changer de moyens de transport. France 2 a rencontré ce matin des voyageurs qui ont improvisé un trajet en bus ou en covoiturage, et d’autres dont le train est maintenu mais qui restent inquiets.

14h45 : Dans les gares parisiennes, les voyageurs rencontrés ce midi par franceinfo se réjouissent de la levée du préavis de grève pour le Nouvel An. « C’est bien de laisser un peu tout le monde profiter du jour de l’An », estime Natalie. Elle précise qu’elle soutient les gréviste « mais en période de Noël, c’est quand même un peu compliqué. Tout le monde galère dans son travail. Donc, les vacances c’est bien pour tout le monde ».

15h53 : Rappelons les principales informations de la journée :

Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées dans une attaque à l’arme à feu à Paris, dans le 10e arrondissement. Un suspect a été interpellé sur place. Détenu dans une autre affaire, il venait d’être remis en liberté, affirme la procureur de Paris.

• Alors qu’une grève des contrôleurs provoque l’annulation de nombreux trains ce week-end, tous les syndicats ont levé leur préavis de grève pour le Nouvel An, après la signature d’un accord avec la direction. On vous explique ce qui a poussé un collectif de contrôleurs à lancer ce mouvement social.

Le Conseil d’Etat donne deux mois au gouvernement pour adopter un texte fixant une distance de sécurité élargie autour des habitations lors de l’épandage de pesticides soupçonnés d’être cancérogènes, mutagènes ou toxiques.

• Libéré pour des raisons de santé, le tueur en série français Charles Sobhraj est sorti de prison au Népal et se trouve dans un avion vers la France après son expulsion.

13h46 : « Pour l’instant, les retours [auprès des contrôleurs] que j’ai sont très positifs par rapport à ce qui a été négocié hier. (…) Les pressions, que ce soit au niveau des organisations syndicales, du collectif et du gouvernement, ont accéléré certaines revendications obtenues, que nous n’aurions eu certainement qu’en cours d’année prochaine. »

Le patron de l’Unsa-Ferroviaire, un des syndicats qui a négocié l’accord avec la SNCF au sujet des contrôleurs, estime que leur mobilisation a contribué aux concessions obtenues. L’Unsa fait partie des syndicats qui avaient déposé un préavis au nom de ce collectif, sans appeler directement à la grève.

12h39 : Le mouvement à la SNCF est d’un genre particulier : si la grève nécessite un préavis déposé par un syndicat, l’initiative est venue d’un collectif de contrôleurs indépendant de ces structures syndicales. On vous explique qui ils sont et leurs revendications.

(ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / AFP)

12h33 : « Le service doit désormais être pleinement assuré pour le week-end du Nouvel An« , réagit le ministre délégué aux Transports Clément Beaune après l’accord entre la SNCF et les syndicats et la levée du préavis de grève. « Je regrette les fortes perturbations qui pénalisent de nombreux Français en ce weekend de Noël« , ajoute-t-il : l’accord trouvé ne concerne pas ce samedi et dimanche.

12h15 : Je salue l’esprit de responsabilité qui prévaut ce matin à la @sncf en prévision du week-end du Nouvel An. Le dialogue social permet toujours de trouver le meilleur chemin pour les salariés et les entreprises.

12h30 : La Première ministre Elisabeth Borne salue sur Twitter l’accord trouvé entre la SNCF et les syndicats, permettant la levée du préavis de grève pour le week-end du Nouvel An.

12h02 : Il est midi, nous faisons un nouveau point sur l’actualité de la journée :

• Tous les syndicats ont levé leur préavis de grève pour le week-end de Nouvel An après avoir signé l’accord proposé par la direction. Le trafic restera perturbé pour Noël. Suivez notre direct.

• Emmanuel Macron reçoit aujourd’hui une délégation de pédiatres. La veille, le ministre de la Santé, François Braun, avait évoqué une situation « critique au niveau du système de santé » en raison de la triple épidémie hivernale de Covid-19, de bronchiolite et de grippe.

Le tueur en série français Charles Sobhraj, qui a sévi en Asie dans les années 1970 et inspiré la série Le Serpent sur Netflix, a été libéré de prison au Népal et sera transféré dès aujourd’hui en France.

11h50 : Bonjour @Ced, @iamnath et @ptitpèretranquille. Seuls les syndicats élus par les salariés peuvent négocier un accord collectif avec la direction de la SNCF. Ils sont aussi les seuls à pouvoir déposer un préavis de grève. Avec la levée du préavis du Nouvel An par les syndicats, les membres du collectif informel de contrôleurs ne pourront donc pas faire grève à cette période.

11h41 : Je pensais qu’il n’y avait aucun syndicat mêlé a cette grève, du coup comment peuvent-ils signer une fin de grève qu’ils n’ont pas commencé ?

11h41 : Est-ce que le collectif des contrôleurs signe également ?

11h41 : Bonjour, je ne comprends pas, les syndicats ont signé l’accord à la sncf mais je pensais que les grévistes étaient hors syndicat ???

11h34 : Malgré la signature de cet accord avec tous les syndicats ce jour, « les perturbations resteront inchangées pour ce week-end », précise la SNCF.

11h28 : La direction de la SNCF avait proposé des « mesures complémentaires » lors d’une réunion en visioconférence hier soir avec les syndicats afin de trouver une issue au conflit. Parmi ces mesures : la création d’une direction des chefs de bord, l’embauche de 200 personnes supplémentaires et une hausse de leur prime spécifique.

11h19 : L’ensemble des syndicats signent l’accord proposé par la direction. Le préavis de grève pour le Nouvel An est levé.

09h56 : « Les organisations syndicales sont ressorties avec des choses extrêmement tangibles qui à mon sens devraient remporter leur accord. »

« On a tout donné pour qu’aujourd’hui à midi, on puisse dire que ce projet d’accord nous permettra de sauver le week-end du Nouvel An, c’est bien ça notre objectif », a martelé Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, sur France Inter, après les nouvelles négociations avec les syndicats hier soir.

11h26 : Il est 9 heures, nous faisons un nouveau point sur l’actualité de la journée :

« On a tout donné », a lancé Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, sur France Inter, après les nouvelles discussions qui ont eu lieu avec les syndicats hier soir. Les syndicats ont jusqu’à midi pour donner une suite à la proposition de la direction afin d’éviter une grève le week-end prochain. Suivez notre direct.

• Le ministre de la Santé, François Braun, a évoqué hier soir une situation « critique au niveau du système de santé » en raison de la triple épidémie hivernale de Covid-19, de bronchiolite et de grippe, qui pèse sur des services d’urgences « saturés ».

• La justice belge annonce le maintien en détention provisoire de l’eurodéputée grecque, Eva Kaili, inculpée dans une enquête pour corruption impliquant le Qatar.

• Après sa visite à Washington et un passage rapide par la Pologne, où il a rencontré le président Andrzej Duda, Volodymyr Zelensky est de retour en Ukraine. Voici ce qu’il faut retenir de la visite du président ukrainien aux Etats-Unis.

08h25 : « Vous ne pouvez pas monter à bord sans billet de train », rappelle également Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs. En revanche, il est possible d’échanger ou de se faire rembourser son billet, ainsi qu’obtenir un dédommagement en bon d’achat à hauteur de 200% du prix du billet initial.

08h47 : Des préavis de grèves sont toujours déposés pour le week-end du Nouvel-An à la SNCF, faisant planer le risque de nouvelles suppressions massives de trains. Si la négociation syndicale aboutit, ces préavis pourraient être levés.

07h55 : « On a tout donné », a lancé Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, sur France Inter, après les nouvelles discussions qui ont eu lieu avec les syndicats hier soir. Les syndicats ont jusqu’à midi pour donner une suite à la proposition de la direction.


Continuer à lire sur le site France Info