A la Une

Dordogne : l’homme soupçonné d’avoir tué sa femme le jour de Noël a été mis en examen pour « meurtre sur conjoint »

Il affirme ne pas avoir tué son épouse et dit « ne pas comprendre » ce qu’il s’est passé, selon son avocat.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 27/12/2022 17:00

Temps de lecture : 1 min.

L’homme soupçonné d’avoir tué sa femme dimanche 25 décembre au matin, chez eux à Saint-Pierre-d’Eyraud en Dordogne a été mis en examen pour « meurtre sur conjoint », rapporte mardi 27 décembre France Bleu Périgord. L’homme de 71 ans est en détention provisoire à la prison de Périgueux.

Dimanche, jour de Noël, l’individu appelle les pompiers. Sur place, les secours trouvent le corps de la victime – 64 ans – dans une position étrange. Ils sont également surpris par ses blessures : elle présente des ecchymoses sur le visage. Ils appellent les gendarmes qui interpellent le septuagénaire pour le placer en garde à vue.

Selon son avocat, l’individu dit « ne pas comprendre » ce qui s’est passé. Il affirme ne pas avoir tué son épouse. Le rapport provisoire d’autopsie indique que les blessures sur le visage ne seraient visiblement pas à l’origine du décès, précise Maître Morand-Monteil. Le parquet n’a pas encore communiqué sur le dossier.

L’homme a déjà été condamné en 1995 pour « viol sur mineur » à une peine de douze ans de réclusion criminelle. Il s’était installé à Saint-Pierre-d’Eyraud avec son épouse à sa sortie de prison.


Continuer à lire sur le site France Info