A la Une

Covid-19 : la circulation du virus continue de ralentir, une baisse s’amorce à l’hôpital

La semaine dernière, 40 841 cas étaient confirmés en moyenne par jour contre plus de 49 000 la semaine précédente.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 29/12/2022 18:10

Temps de lecture : 1 min.

Une tendance qui se confirme. La semaine dernière, la circulation du Covid-19 a continué de ralentir au niveau national, ce qui s’est traduit par une baisse des hospitalisations, ont souligné jeudi 29 décembre les chiffres des autorités sanitaires.

Ce ralentissement a concerné l’ensemble des classes d’âge et régions métropolitaines, a précisé l’agence Santé publique France dans un bulletin publié sur son site. La semaine dernière, 40 841 cas étaient confirmés en moyenne par jour contre plus de 49 000 la semaine précédente. Au niveau hospitalier, une baisse des indicateurs s’est amorcée après plusieurs semaines d’augmentation. Le nombre de nouvelles admissions reste « à un niveau élevé (plus de 7 000 nouveaux patients admis) » mais en baisse de 26% par rapport à la semaine précédente. Les admissions en services de soins critiques s’inscrivent également en baisse (à 626, soit une diminution de 25%).

Cette diminution s’inscrit toutefois dans un contexte de « triple épidémie », qui met à l’épreuve le système de santé. Le Covid s’ajoute en effet à la grippe, dont l’épidémie frappe toute les régions de métropole et d’outremer, et à la bronchiolite, qui reste à des « niveaux élevés ». Le ministre de la Santé François Braun a d’ailleurs évoqué mercredi une « semaine de tous les dangers » pour le système de santé.

L’agence sanitaire a donc réitéré ses appels à la vaccination anti-grippe et anti-Covid pour les personnes à risque, notamment les plus âgées, et au respect des gestes comme le port du masque en lieu clos et fréquenté. Au 26 décembre, seuls 20,3% des 60-79 ans et 22,3% des 80 ans et plus parmi les personnes éligibles (selon le délai depuis leur dernière injection) avaient reçu une dose de rappel adapté au variant Omicron.


Continuer à lire sur le site France Info