L’année devrait se terminer sur un nouveau record de douceur en France, prévient Météo France

« Cette Saint-Sylvestre devrait être la plus douce jamais observée à l’échelle du pays pour clôturer de façon symbolique une année 2022 exceptionnellement douce », a souligné jeudi l’organisme métérologique.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 29/12/2022 19:35 Mis à jour le 29/12/2022 19:35

Temps de lecture : 1 min.

Une dernière journée à l’image de l’année 2022. Le 31 décembre devrait connaître les températures les plus douces jamais enregistrées en France pour ce jour-là, a averti Météo France, jeudi 29 décembre. « Cette Saint-Sylvestre devrait être la plus douce jamais observée à l’échelle du pays (les archives débutant en 1947) pour clôturer de façon symbolique une année 2022 exceptionnellement douce », a déclaré l’institut de prévisions météorologiques sur son site internet.

Météo France prévoit que l’excédent thermique à l’échelle nationale « pourrait flirter avec les 8 degrés sur la journée du 31 décembre 2022, une anomalie positive parmi les plus importantes jamais enregistrées, tous mois confondus ». « On devrait atteindre une moyenne nationale entre 13 et 14 degrés, avec des pointes au delà des 20 degrés attendues dans le sud-ouest », a précisé à l’AFP Tristan Amm, prévisionniste chez Météo France. « Ce n’est pas inédit, il y a des jours où il a déjà fait plus chaud même en hiver, mais cela n’en reste pas moins exceptionnel. »

Le record de douceur en décembre en France date du 16 décembre 1989, avec des températures supérieures de 8,8°C par rapport aux normales et un indicateur thermique national (moyenne de 30 stations réparties sur le territoire métropolitain) de 14,7°C.  

Ces températures inhabituelles sont actuellement dues à une perturbation chargée en douceur océanique et en humidité, à laquelle s’ajoutera ce week-end un vent du sud amenant de la chaleur. Ce phénomène s’étendra au niveau européen, avec des anomalies dépassant souvent +10°C, localement +15°C sur l’Europe Centrale, a précisé sur Twitter Gaétan Heymes, ingénieur prévisionniste chez Météo France. Le 31 décembre, le mercure devrait ainsi atteindre 18°C à Munich ou 16°C à Berlin. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :