Equipe de France : dénouement attendu le 7 janvier concernant l’avenir de Didier Deschamps

La Fédération française de football devrait annoncer, le 7 janvier à l’issue de l’assemblée fédérale, si Didier Deschamps reste le sélectionneur des Bleus.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 30/12/2022 15:02 Mis à jour le 30/12/2022 18:22

Temps de lecture : 1 min.

Le sort de Didier Deschamps devrait être connu dans quelques jours. Restera-t-il ou non à la tête des Bleus ? La réponse devrait être officielle samedi 7 janvier 2023, lors de la prochaine assemblée fédérale de la Fédération française de football. Selon le communiqué publié vendredi 30 décembre par la FFF, cette assemblée fédérale se tiendra en présence « des membres du comité exécutif de la FFF, de la Haute autorité du football, du bureau exécutif de la Ligue du football amateur, des présidents de Ligues, de Districts, des clubs de Ligue 1, de Ligue 2« .

Si l’ordre du jour ne mentionne pas spécifiquement l’avenir de Deschamps à la tête des Bleus, évoquant plutôt « le rapport d’activités et financier de la FFF saison 2021-2022 et les modifications des textes fédéraux« , c’est lors du comité exécutif que le président de la FFF, Noël Le Graët, devrait annoncer la décision de maintenir ou non « DD » au poste de sélectionneur.

Les deux hommes se sont rencontrés jeudi 29 décembre à Guingamp, pour évoquer l’avenir de Deschamps, qui pourrait rester à la tête de l’équipe de France jusqu’à l’Euro 2024. « DD » a rempli toutes les conditions fixées par Noël Le Graët avant la Coupe du monde au Qatar, c’est-à-dire d’atteindre le dernier carré du Mondial 2022. Didier Deschamps est allé jusqu’en finale de la Coupe du monde avec les Bleus, finalement battus par l’Argentine (3-3, 4-2 t.a.b.).

Finaliste du Mondial 2022 au Qatar et vainqueur du Mondial 2018 en Russie, Deschamps, dont le contrat prend fin samedi 31 décembre, a conservé tout son crédit auprès de Le Graët, et sa passion pour ce poste semble intacte. Sur le banc des Bleus depuis dix ans, le Basque, s’il était prolongé, se tournerait alors vers le prochain Euro en Allemagne, seul titre qui manque à son palmarès de sélectionneur.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :