DIRECT. Guerre en Ukraine : Kiev accuse les forces russes d’avoir tiré « plus de 20 missiles » à quelques heures du réveillon

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

17h06 : « Personne ne vous pardonnera la terreur. Personne au monde ne vous le pardonnera. L’Ukraine ne pardonnera pas. »

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, réagit après de nouvelles frappes russes ayant visé l’Ukraine aujourd’hui. « Ceux qui ordonnent de telles frappes, et ceux qui les exécutent, ne seront pas graciés, c’est le moins que l’on puisse dire », a-t-il ajouté.

16h37 : Comme le rappelle le site d’information Meduza.io (en russe), le ministère de la Défense russe avait annoncé un peu plus tôt « le retour de captivité de 82 soldats russes ».

16h37 : Sur Telegram, Andriy Yermak, chef de cabinet du président ukrainien, fait état d’un échange de prisonniers entre l’Ukraine et la Russie. « C’est un autre grand échange qui a été réalisé avec succès –140 personnes rentrent chez elles », écrit-il. Parmi ces Ukrainiens libérés se trouvent notamment « les défenseurs de Marioupol », précise-t-il.

16h09 : 🟢 End of alert in Kyiv. This is how I spent the last 3 hours and 13 minutes, sheltering from Russian missiles. This is everyday life for Kyivans.

16h09 : Another terrible video shared by Kyrylo Tymoshenko, deputy head of the Presidential Office, in Protasiv Yar district, showing the aftermath of the missile attack against Kyiv.The alert is not over, more missiles could hit. The population is urged to remain in shelters.

16h08 : Sur Twitter, une journaliste relaie une vidéo partagée par le conseiller du président ukrainien, Kirilo Timochenko, montrant l’impact d’une frappe à Kiev aujourd’hui.

15h55 : Voici le décor choisi par Vladimir Poutine pour présenter ses vœux pour la nouvelle année. Les militaires arborent le tee-shirt rayé des parachutistes russes.

(RT)

15h58 : Sur Telegram, le chef d’état-major ukrainien, Valery Zaloujny, précise que ces missiles ont été tirés depuis la terre et par des bombardiers stratégiques qui volaient au-dessus de la mer Caspienne. Ces bombardements ont fait au moins un mort à Kiev.

15h24 : Les forces russes ont tiré 20 missiles dont 12 ont été abattus, annonce l’armée ukrainienne.

14h09 : Il est 14 heures, voici le point sur l’actualité :

Une nouvelle vague de missiles russes a fait au moins un mort à Kiev et plusieurs blessés dans d’autres régions.

• L’ancien pape Benoît XVI, qui avait marqué l’histoire en renonçant en 2013 à sa charge, est mort ce matin à l’âge de 95 ans. Retour sur le parcours de ce prélat conservateur.

• Sous l’effet du réchauffement climatique, il fait anormalement chaud aujourd’hui. « Ce 31 décembre pourrait devenir la journée la plus douce jamais enregistrée pour cette date-là », nous expliquait hier un prévisionniste.

• Le Finistère (vent, crues, pluie-inondation) et le Pas-de-Calais (crues) sont placés en vigilance orange par Météo France.

• La France impose une obligation de test négatif pour les passagers en provenance de Chine. Le Royaume-Uni et l’Espagne en ont fait de même, par « prudence ».

14h01 : L’hôtel Alfavito de Kiev a été partiellement détruit dans une frappe, selon ces images publiées à l’instant par le conseiller présidentiel Kirilo Timochenko.

(KIRILO TIMOCHENKO / TELEGRAM)

14h09 : Des frappes ont été également signalées dans la région de Zaporijjia, où des bâtiments résidentiels ont été endommagés, selon Kirilo Timochenko, un conseiller du président Volodymyr Zelensky.

13h50 : Il y a également eu des bombardements dans d’autres régions. Quatre personnes ont été blessées dans la région de Khmelnytskyï, annonce le gouverneur Sergueï Gamaly. A Mykolaïv, le gouverneur Vitaliy Kim donne le chiffre de deux blessés, dont un grave.

14h10 : Au moins une personne est morte dans les frappes menées à Kiev, dans le quartier de Solomyanska, annonce le maire Vitaliy Klitschko. Trois femmes blessées ont été prises en charge dans le même quartier de la capitale.

14h10 : De plus en plus d’Ukrainiens souhaitent étudier de plus près l’histoire de leur pays. Comme le raconte notre journaliste Agathe Mahuet, les cours proposés au Musée national d’histoire de l’Ukraine font le plein chaque week-end. Voici son reportage.

Iryna donne un cours sur l'histoire de l'Ukraine au Musée d'histoire nationale de Kiev, en décembre 2022. (Agathe Mahuet / Radio France)

(Agathe Mahuet / Radio France)

14h11 : Le président russe Vladimir Poutine affirme dans ses vœux que la « justesse morale et historique » est « du côté » de la Russie, en pleine offensive en Ukraine. Selon lui, l’année écoulée a été forte « d’événements vraiment décisifs et importants » qui « jettent les bases (…) de notre véritable indépendance ».

13h26 : Sur Telegram, le maire de Kiev donne de nouveaux détails. L’une des explosions a retenti dans le quartier de Solomyanska, et d’autres se sont produites dans ceux de Petchersk (centre historique) et de Holosiivskyi. Les secouristes et les médecins sont en route, annonce-t-il.

13h16 : A series of very loud explosions in downtown Kyiv. Still going. View from my window after air defense seemingly shot something down. https://t.co/eWXizhFRCl

13h16 : Énième vague de missiles en ce moment sur Kyiv. Plusieurs explosions.

13h16 : Just heard two explosions near my home while cooking for today’s New Year’s Eve. Several explosions also reported in Kyiv and other cities. Thank you for a festive mood, Russia

14h15 : Plusieurs journalistes présents sur place font également état de ces explosions. « Merci pour l’atmosphère festive », cingle une reporter ukrainienne. Une journaliste du Washington Post évoque une « série d’explosions très fortes ».

13h14 : Sur Telegram, le maire de la ville, Vitali Klistchko, appelle les habitants à rester dans les refuges et évoque des explosions.

14h16 : Plusieurs explosions ont été entendues à Kiev, rapporte l’AFP


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :