A la Une

Transports : le trafic aérien européen a presque retrouvé son niveau d’avant-Covid en 2022

L’organisme Eurocontrol estime toutefois que le retour aux chiffres d’avant la crise sanitaire n’aura pas lieu avant 2025.

Un rebond « solide » après le trou d’air. En 2022, le trafic aérien européen a retrouvé 83% de son niveau de 2019, avant la crise sanitaire, a annoncé l’organisme de surveillance du trafic aérien Eurocontrol, lundi 2 janvier. Le nombre annuel de passagers n’avait atteint, en 2021, que 56% du total d’avant-Covid.

L’an dernier, les compagnies aériennes et aéroports européens ont accueilli environ 2 milliards de passagers, contre 2,42 milliards en 2019. De « fortes disparités » ont été constatées : l’Allemagne n’a retrouvé que 75% de son trafic d’avant-crise, la France 86%, l’Espagne 91% et le Portugal 96%. Le trafic a atteint 101% du volume enregistré trois ans plus tôt en Grèce, et 137% en Albanie.

Côté compagnies, ce sont les low cost qui redémarrent le mieux, retrouvant 85% de leur trafic de 2019, contre 75% pour les transporteurs classiques. Ryanair a conforté sa première place européenne, en réalisant l’an dernier 109% de ses vols de trois ans plus tôt, comme Volotea. Les vols d’Air France ont représenté 80% du niveau de 2019, ceux de Lufthansa 72%, un peu mieux que British Airways (71%), selon Eurocontrol.

Eurocontrol prédit que le nombre de vols annuels dans sa zone de compétence atteindra cette année 92% du nombre de 2019, mais prévoit une année « difficile », l’enjeu étant de limiter les retards, fléau qui a affecté de nombreux voyageurs, notamment au début de l’été 2022.

L’organisme a repoussé d’un an, à 2025, son estimation d’un retour aux chiffres d’avant-Covid, en citant la faiblesse de la reprise économique, l’inflation et le risque de poursuite de la guerre menée par la Russie en Ukraine.


Continuer à lire sur le site France Info