Paris : deux militants écologistes interpellés après avoir aspergé de peinture la façade de Matignon

Ces militants du groupe « Dernière rénovation » ont voulu dénoncer « l’action climatique de façade du gouvernement ». 

Article rédigé par

Radio France

Publié le 04/01/2023 15:13 Mis à jour le 04/01/2023 16:17

Temps de lecture : 1 min.

Deux militants écologistes ont été interpellés mercredi 4 janvier, en fin de matinée, après avoir aspergé la façade de l’hôtel Matignon de peinture orange, a appris franceinfo de source policière.

Ces militants du groupe « Dernière rénovation » ont voulu dénoncer « l’action climatique de façade du gouvernement », alors que la justice avait donné jusqu’au 31 décembre 2022 à l’Etat pour agir de manière plus décisive sur le plan climatique.

Selon le parquet de Paris, ces deux militants, un homme de 22 ans et une femme de 20 ans, ont été placés en garde à vue pour dégradation d’un bien destiné à l’utilité publique et outrage à personne dépositaire de l’autorité publique.  Les investigations ont été confiées au commissariat du 7e arrondissement. 

« Tant que le gouvernement continuera son inaction criminelle, nous continuerons à utiliser tous les moyens non violents à notre disposition pour faire entendre nos cris de révolte », a prévenu le collectif dans un communiqué. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :