A Marseille, la réplique de la Grotte Cosquer a déjà fasciné 500 000 visiteurs

Le public vient de loin pour visiter la reconstitution de la grotte Cosquer. Depuis son inauguration en juin 2022, ils sont 3000 à plonger chaque jour dans les entrailles de cette merveille paléolithique. Vierge de toute présence humaine depuis près de 20 000 ans, cette grotte fut découverte en 1985 par Henri Cosquer. Le plongeur a fait ses premières incursions par l’entrée originelle située à 37 mètres de profondeur et en suivant un boyau submergé. En 1991, des préhistoriens ont confirmé l’authenticité des peintures sur les murs de cette grotte qui date du paléolithique. En raison de son accès difficile, la vraie grotte a été fermée. Sa reconstitution offre néanmoins au public l’occasion d’explorer pendant 35 minutes toutes ses richesses grâce à un ascenseur simulant un caisson de plongée.

{}
FTR

Reportage : France 3 Provence-Alpes : C. Pesci / C. Nivard / M. Gence

Plus de deux ans de travaux auront été nécessaires pour reconstituer la grotte et ses peintures. Si tout est surprenant, ce sont les animaux dessinés sur les parois rocheuses qui attirent le plus l’attention. Les bisons, les cerfs, les lions des cavernes ou les chevaux. Toutes ces reproductions grandeur nature d’espèces animales qui composent la faune sauvage des calanques à l’ère glaciaire se retrouvent exposées au troisième étage dans la galerie méditerranée. C’est surtout le saïga qui intrigue les enfants. Car l’animal a disparu. « Il a un nez d’éléphant et il ressemble un peu à une chèvre. Aujourd’hui, on ne trouve pas cet animal, moi je n’en ai jamais vu », s’étonne cette petite fille.

Depuis son ouverture il y a 6 mois, 500 000 visiteurs ont déjà franchi le seuil de la grotte. Le succès est donc au rendez-vous. La Préhistoire fascine bel et bien petits et grands. Tous viennent percer ses secrets et mystères et découvrir les peintures pariétales qui datent de 30 000 ans. « Ils viennent aussi se plonger dans cet espace temps qui est celui d’un lointain passé, à l’époque où Marseille était ensevelie sous la neige et la mer à 120 km du rivage », explique Sophie Spagnolo, responsable de la communication à Cosquer Méditerranée.

Ce projet de reconstitution, pérenne et accessible à tous est devenu d’autant plus essentiel que la disparition de la grotte d’origine est annoncée. Le processus de destruction est enclenché depuis 10 000 ans. En cause, l’inéluctable montée des eaux et le réchauffement climatique. En 2023, Cosquer Méditerranée a prévu de mettre l’accent sur le jeune public et les scolaires, ainsi que sur la gastronomie à travers un dîner préhistorique, comme si vous y étiez. 

Cosquer Méditerranée, promenade Robert Laffont, 13002 Marseille. Ouvert tous les jours de 10h à 18h30 du lundi au dimanche et pendant les vacances scolaires. Tél. 04 91 31 23 12 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :