Covid-19 : critiquée, la Chine appelle l’OMS à adopter une position « impartiale »

Accusée de fournir des données parcellaires sur la situation dans le pays, Pékin a affirmé, jeudi, qu’elle communiquait « de façon ouverte et transparente ».

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 05/01/2023 15:55 Mis à jour le 05/01/2023 16:10

Temps de lecture : 1 min.

Quand Pékin tente de recadrer l’OMS. La Chine a appelé l’Organisation mondiale de la santé à adopter une position « impartiale » sur le Covid-19, jeudi 5 janvier, après des critiques sur le bilan de l’épidémie fourni par les autorités. La diplomatie chinoise a prié l’agence onusienne de « maintenir une position basée sur la science, objective et impartiale ».

« Depuis l’apparition de l’épidémie, la Chine partage des informations et des données fiables avec la communauté internationale, de façon ouverte et transparente », soutient Pékin. Depuis l’annonce de la levée de l’essentiel de ses strictes mesures en décembre, la Chine n’a pourtant déclaré que 23 décès dus au Covid-19, du fait d’un changement de méthodologie controversé pour la comptabilité des victimes, malgré une vague de contaminations sans précédent depuis trois ans dans le pays.

« Les chiffres actuels publiés par la Chine sous-représentent l’impact réel de la maladie en termes d’admissions hospitalières, d’admissions dans les soins intensifs et surtout en termes de décès », a estimé, mercredi, Michael Ryan, chargé de la gestion des situations d’urgence sanitaire à l’OMS.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :