DIRECT. Crise de l’énergie : « J’en ai assez que des gens fassent des profits excessifs », affirme Emmanuel Macron

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #ENERGIE

14h38 : Lors de la cérémonie de la galette de l’Elysée ce matin, Emmanuel Macron a affirmé en avoir « ras le bol des numéros verts » proposés « dans tous les sens » aux Français. « Ca ne marche pas », a déclaré le président français, expliquant avoir testé un numéro vert pour les entreprises en difficulté.

(FRANCEINFO)

14h02 : 14 heures, faisons un nouveau point sur l’actualité :

Emmanuel Macron a demandé aux fournisseurs d’énergie de « renégocier » en janvier les « contrats excessifs » des très petites entreprises concernées. Suivez notre direct.

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a dévoilé ce matin un plan d’action issu des états généraux de la justice. Hausse du budget de la justice, recrutements « sanctuarisés », refonte de la procédure pénale… Voici ce qu’il faut retenir des mesures du plan d’action pour la justice.

Lors d’un échange téléphonique avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a « répété que la Russie était ouverte à un dialogue sérieux (avec l’Ukraine), à condition que les autorités de Kiev se conforment aux exigences bien connues et exprimées à plusieurs reprises et tiennent compte des nouvelles réalités territoriales », selon le Kremlin. Suivez notre direct.

Les médecins libéraux sont appelés à manifester cet après-midi à Paris, afin d’obtenir une revalorisation de la consultation. Le ministre de la Santé se dit « prêt à augmenter le prix de la consultation « dès lors que les besoins des Français sont remplis ». Toutefois, François Braun ne précise pas de montant.

12h47 : La région Auvergne-Rhône-Alpes « débloque un fonds d’urgence de 6 millions d’euros » afin d’aider les boulangers face à la flambée des prix de l’énergie, annonce le président de la région, Laurent Wauquiez. « Avec cette aide, nous voulons leur donner une bouffée d’oxygène en trésorerie. Nous ne laisserons personne au bord du chemin », a-t-il promis.

12h24 : A midi, voici un nouveau point sur l’actualité de la journée :

Emmanuel Macron demande aux fournisseurs d’énergie de « renégocier » en janvier les « contrats excessifs » des très petites entreprises concernées. Suivez notre direct.

Alors que les médecins libéraux manifestent ce midi à Paris, le ministre de la Santé se dit « prêt à augmenter le prix de la consultation dès lors que les besoins des Français sont remplis ». Toutefois, François Braun ne précise pas de montant.

EricDupond-Moretti présente son plan d’action pour la justice depuis le début de matinée. Quoi retenir ? Le budget va passer de 9,6 à 11 milliards d’euros en 2027, les délais des procédures civiles devront en moyenne être divisés par deux d’ici la fin du quinquennat, et le port des caméras-piétons par les surveillants de prison va être généralisé.

Les funérailles de Benoît XVIse terminent au Vatican. Son cercueil en bois a quitté la place Saint-Pierre sous les applaudissement des fidèles. Le pape émérite doit maintenant être inhumé dans la crypte où reposait son prédécesseur, Jean-Paul II.

12h27 : « Certaines petites entreprises ont vu les tarifs de leurs contrats ont été multipliés par 5 ou 10″, précise Emmanuel Macron, déplorant des tarifs « abusifs et aberrants ». « Nous allons demander aux fournisseurs d’énergie de renégocier les contrats auprès de ces TPE » dont les contrats se situent « au-dessus des prix de référence ».

12h28 : Emmanuel Macron annonce que l’Etat va demander aux fournisseurs d’énergie de se rapprocher des très petites entreprises pour « renégocier dès maintenant » les contrats abusifs.

11h43 : « Il est clair que nous verrons des prix qui montent » dans les prochains mois, déclare Emmanuel Macron, indiquant que le pic d’inflation n’est pas encore atteint.

11h48 : « Je suis à vos côtés. »

Emmanuel Macron assure son soutien l’ensemble des boulangers et pâtissiers confrontés à une hausse des prix de l’énergie.

11h40 : On prend la direction de l’Elysée où Emmanuel Macron s’exprime devant les représentants de la filière boulangerie-pâtisserie à l’occasion de la traditionnelle galette des rois. Vous pouvez suivre sa prise de parole en direct vidéo ici (vous apprendrez par exemple que la galette présidentielle ne comporte pas de fève).

10h26 : La Confédération des PME (CPME) souhaite que « toutes les entreprises » puissent renégocier sans pénalité les contrats d’énergie trop coûteux. Cette possibilité doit exister « pour toutes les entreprises quelles qu’elles soient, estime Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CPME, sur Sud Radio. C’est une question de cohérence sans coût supplémentaire pour la collectivité. »


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :