A la UneAfrique

Dans ses vœux, le président congolais Sassou-Nguesso condamne les exactions commises en RDC

Publié le : 06/01/2023 – 08:27

Le président congolais Denis Sassou-Nguesso, qui recevait jeudi 5 janvier les vœux du corps diplomatique pour le Nouvel An, a condamné avec fermeté les exactions commises par les groupes rebelles à l’est de la République démocratique du Congo (RDC). 

Publicité

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

À l’occasion de cette cérémonie des vœux, le dirigeant congolais a été la seconde personnalité à prendre la parole. La crise sécuritaire que vit la République démocratique voisine, notamment à l’Est, a dominé une partie de son discours. 

La situation en RDC est marquée par des exactions commises par les groupes rebelles sur les populations civiles. « Tout en condamnant fermement ces barbaries, nous renouvelons notre soutien inconditionnel aux initiatives de paix engagées en vue de ramener le calme et la quiétude à l’est de ce pays frère », a déclaré le chef de l’État. 

Une réunion sur la sécurité dans la sous-région

Denis Sassou-Nguesso a annoncé la tenue dans son pays, du 12 au 16 janvier prochain, d’une importante réunion du comité consultatif permanent des Nations unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale.

De son côté, Christophe Muzungu, ambassadeur de la RDC et doyen du corps diplomatique au Congo-Brazzaville, a dit saluer toutes les initiatives devant concourir au rétablissement de la paix : « Le corps diplomatique salue l’intérêt à l’apaisement et à la conciliation manifesté par les parties en présence au travers les efforts diplomatiques déployés par les ensembles sous-régionaux dont la République démocratique du Congo et le Rwanda sont membres à part entière ». 

La RDC accuse toujours le Rwanda voisin de soutenir les rebelles qui écument sa partie orientale. 


Continuer à lire sur le site France Info