DIRECT. Guerre en Ukraine : des bombardements constatés dans les deux camps à Bakhmout, malgré la trêve annoncée par la Russie

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

17h59 : 18 heures, faisons un nouveau point sur l’actualité :

Emmanuel Macron a dévoilé plusieurs annonces lors de ses vœux aux soignants, ce midi à l’hôpital de Corbeil-Essonnes (Essonne). Le président français souhaite notamment « repenser l’organisation du temps de travail » à l’hôpital, « remettre à plat » le système actuel d’ici le mois de juin et « sortir de la tarification à l’activité dès le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale« .

Entré en vigueur ce matin, le cessez-le-feu de 36 heures ordonné par Vladimir Poutine sur l’ensemble de la ligne de front en Ukraine, à l’occasion du Noël orthodoxe, semble déjà fragilisé. Des tirs d’artillerie ont été constatés des deux côtés du front à Bakhmout. Suivez notre direct.

L’année 2022 a été la plus chaude jamais enregistrée en France, a confirmé aujourd’hui Météo France. Avec 14,5°C de température moyenne annuelle, l’année 2022 « se classe au premier rang » des années les plus chaudes depuis le début des relevés en 1900.

La RATP a annoncé avoir signé un accord avec les syndicats FO et Unsa, majoritaires à eux deux, pour « une augmentation du temps de travail des conducteurs » de bus et tramways « de 120 heures en moyenne par an », contre une augmentation de 372 euros brut par mois.

17h26 : Selon le gouverneur militaire ukrainien de la région de Donetsk, Pavlo Kirilenko, la ville de Bakhmout est désormais détruite à 60%. Le groupe Maxar Technologies a publié mercredi des images satellite montrant l’évolution d’un quartier de la ville entre le 1er août et ce début d’année. Une manière de constater l’ampleur des destructions dans cette localité devenue l’épicentre des combats dans l’est de l’Ukraine.

Des appartements détruits et des cratères sont visibles depuis le ciel à Bakhmout (Ukraine), le 4 janvier 2023. (SATELLITE IMAGE / MAXAR TECH / AFP)

(SATELLITE IMAGE / MAXAR TECH / AFP)

17h25 : Le centre de la ville de Kurakhove, dans la région de Donetsk, « a été bombardé », selon Kyrylo Timochenko, chef adjoint du cabinet du président ukrainien, sur Telegram. Des immeubles d’habitation ont été touchés, précise ce conseiller de la présidence ukrainienne, évoquant également un hôpital touché.

16h31 : Bruxelles réagit à l’annonce d’un cessez-le-feu par Moscou, à l’occasion du Noël orthodoxe aujourd’hui et demain. « Le Kremlin manque tout à fait de crédibilité et cette déclaration d’une volonté de cessez-le-feu unilatéral n’est pas crédible », a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell. « La réponse qui nous vient à tous à l’esprit, c’est le scepticisme face à tant d’hypocrisie. »

16h00 : En 2022, l’indice FAO des prix des denrées alimentaires s’est établi en moyenne à 143,7 points, « soit 14,3% de plus que la valeur moyenne de 2021 », selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

16h16 : Blé, tournesol, maïs… Les prix mondiaux des aliments de base ont atteint des niveaux record l’an dernier, rapporte l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). L’invasion de l’Ukraine par la Russie, respectivement cinquième et premier exportateurs mondiaux de blé, a plongé les marchés alimentaires dans une ère d’incertitudes.

15h51 : « L’annonce unilatérale par le Kremlin d’un cessez-le-feu à l’occasion du Noël orthodoxe ne peut tromper personne, réagit le Quai d’Orsay. La France rappelle sa conviction profonde qu’une paix juste et durable ne pourra advenir sans un retrait total des troupes russes de l’ensemble du territoire ukrainien. »

15h21 : L’Allemagne va envoyer à l’armée ukrainienne 40 blindés Marder au cours du premier trimestre, annonce un porte-parole du gouvernement, Steffen Hebestreit. Le président américain, Joe Biden, et le chancelier allemand, Olaf Scholz, ont annoncé hier l’envoi de véhicules de combat d’infanterie à l’Ukraine.

14h20 : 14 heures et quelques minutes, voici un nouveau point sur l’actualité :

#SANTE Emmanuel Macron a dévoilé son plan pour la santé, lors d’une visite à l’hôpital de Corbeil-Essonnes (Essonne). Le président français souhaite notamment « repenser l’organisation du temps de travail » à l’hôpital, « remettre à plat » le système actuel d’ici le mois de juin et « sortir de la tarification à l’activité dès le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale« . Suivez notre direct.

Entré en vigueur ce matin, le cessez-le-feu de 36 heures ordonné par Vladimir Poutine sur l’ensemble de la ligne de front en Ukraine à l’occasion du Noël orthodoxe semble déjà fragilisé. Des tirs d’artillerie continuent notamment des deux côtés du front à Bakhmout. Suivez notre direct.

#CLIMAT L’année 2022 est bien la plus chaude jamais enregistrée en France, confirme Météo France. Avec 14,5°C de température moyenne annuelle, l’année 2022 « se classe au premier rang » des années les plus chaudes depuis le début des relevés en 1900, « très loin devant 2020, qui détenait jusqu’à présent le record », avec 14,07°C, précise Météo France.

#VIVES Une enquête pour diffusion d’images pédopornographiques a été ouverte cette semaine à l’encontre de l’auteur de bandes dessinées Bastien Vivès et de deux maisons d’édition ayant publié certains de ses ouvrages, annonce le parquet de Nanterre.

13h57 : Le maire de Kramatorsk (Ukraine), Alexandre Goncharenko (contenu en ukrainien), annonce que des frappes russes ont détruit ce matin 14 logements dans sa ville, sans faire de blessé. Il y a cinq heures, il écrivait que Kramatorsk était sous le feu ennemi, et demandait aux habitants de rester aux abris.

(ALEXANDRE GONCHARENKO / FACEBOOK)

14h03 : « Le régime de Kiev a poursuivi ses tirs d’artillerie sur les zones habitées et les positions des troupes russes » malgré le respect du cessez-le-feu promis unilatéralement par Moscou, affirme le ministère de la Défense russe (contenu en russe). Des frappes ont pourtant été signalées à Bakhmout par des journalistes de l’AFP présents sur place.

Le ministère de la Défense russe ajoute que ses forces ont mené des frappes de représailles sur des positions de l’armée ukrainienne, accusée d’avoir procédé à des tirs d’artillerie dans les régions de Louhansk et de Zaporijjia.

12h00 : Voici un nouveau résumé de l’actualité de ce vendredi 6 janvier à la mi-journée :

#SANTE Urgences débordées, cabinets médicaux fermés ou engorgés, système de soin saturé… Emmanuel Macron va dévoiler dans quelques minutes son plan pour la santé, depuis un hôpital de l’Essonne. Vous pourrez le suivre en direct vidéo ici.

Entré en vigueur ce matin, le cessez-le-feu de 36 heures ordonné par Vladimir Poutine sur l’ensemble de la ligne de front en Ukraine à l’occasion du Noël orthodoxe semble déjà fragilisé. Des tirs d’artillerie continuent notamment des deux côtés du front à Bakhmout. Suivez notre direct.

Les fournisseurs d’énergie ont rendez-vous en milieu d’après-midi au ministère de l’Economie. Hier, Emmanuel Macron leur a demandé de « renégocier » en janvier les « contrats excessifs » des très petites entreprises concernées.

Une gueule, une patte et un nom. La Sampdoria de Gênes annonce la mort de Gianluca Vialli. L’ancien attaquant italien, qui luttait depuis quelques années contre un cancer du pancréas, avait 58 ans. La maladie l’avait contraint à prendre du recul dans ses fonctions au sein de la sélection nationale récemment.

11h56 : Des tirs côté ukrainien comme côté russe se faisaient entendre après le début du cessez-le-feu dans cette ville aux rues en grande partie détruites et désertées. Mais leur intensité était moindre par rapport aux jours précédents, selon les reporters de l’AFP. Suivez notre direct.

11h55 : algré l’entrée en vigueur d’une trêve unilatérale annoncée plus tôt par Moscou, des tirs d’artillerie continuent des deux côtés du front à Bakhmout, constatent des journalistes de l’AFP.

11h29 : Une caserne de pompiers de Kherson a été visée par « au moins quatre explosions ce matin. « Et puis ils parlent d’un cessez-le-feu, cela dépasse la compréhension », déplore sur Telegram Kirill Timoshenko, le chef adjoint du cabinet de la présidence.

11h50 : Le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, a visité la base militaire d’Obuz-Lesnovsky, dans la région de Brest (Biélorussie), où se déroulent des exercices d’entraînement conjoints avec la Russie depuis le mois d’octobre. Le vice-ministre de la Défense, Andrey Zhuk, a affirmé que le groupement régional de troupes était prêt à défendre l’Union de la Biélorussie et de la Russie, explique le ministère sur Telegram (contenu en russe).

11h43 : De son côté, la vice-Première ministre ukrainienne affirme que les forces russes préparent des attaques dans des églises des territoires occupées, pour ensuite en accuser Kiev. Sur Telegram (contenu en ukrainien), Iryna Verechchouk appelle « les citoyens ukrainiens à se montrer prudents et, si possible, à s’abstenir de visiter les lieux très fréquentés ». Cet avertissement a aussi été relayé par le gouverneur ukrainien de la région de Louhansk.

11h43 : Dans un message posté sur Telegram (contenu en russe), des responsables séparatistes prorusses affirment qu’un nouveau bombardement s’est encore produit vers 10h30 (12h30 dans l’Hexagone).

11h42 : Les forces ukrainiennes ont mené une frappe d’artillerie à Donetsk à midi précisément, lors de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu unilatéralement prononcé par Moscou, affirment des responsables séparatistes prorusses.

10h40 : New #satelliteimagery of the besieged city of #Bakhmut, #Ukraine. The city has been the focus of intense battles between Russian & Ukrainian forces for the past 6 months & the imagery reveals extensive damage to buildings & infrastructure. Before Aug 1, 2022, after Jan 4, 2023. https://t.co/iZckjYkF7R

10h46 : Le groupe Maxar Technologies a publié des images satellite comparant la situation dans un quartier de Bakhmout (Donbass), entre le 1er août et aujourd’hui. Hier, le gouverneur militaire de la région de Donetsk, Pavlo Kirilenko, a déclaré que 60% de la ville avait été détruite. Celle-ci fait l’objet d’affrontements de haute intensité depuis de longues semaines, à l’initiative notamment des mercenaires de Wagner qui souhaitent la conquérir.

10h25 : Reste maintenant à savoir si l’armée russe cessera réellement ses frappes. Hier, le dirigeant pro-russe de Donetsk, Denis Pouchiline, a annoncé que ses forces n’ouvriront pas le feu sur l’armée ukrainienne, mais qu’elles se réservent le droit de répondre aux éventuelles « provocations » de Kiev. « Il n’est pas non plus question de leur laisser la moindre chance, pendant ces heures de fête, d’améliorer leurs positions sur la ligne de front. »

10h45 : La presse russe fait écho de l’entrée en vigueur de cette trêve voulue par Vladimir Poutine. « Le régime de cessez-le-feu sur toute la ligne de contact des parties en Ukraine est entré en vigueur », écrit par exemple sur Telegram Komsomolskaya Pravda.

10h03 : C’est la première trêve d’ampleur depuis le début de l’invasion de l’Ukraine il y a bientôt un an. Elle est censée durer jusqu’à samedi soir minuit (22 heures, heure française).

10h47 : Il est 10 heures en France, midi à Moscou. Le cessez-le-feu de 36 heures ordonné par Vladimir Poutine sur l’ensemble de la ligne de front à l’occasion du Noël orthodoxe entre en vigueur. Suivez notre direct.

09h40 : Appel de la Russie à un cessez-le-feu en Ukraine : Vladimir Poutine cherche-t-il une porte de sortie ? « J’en doute plus que fortement », déclare Christine Duguoin-Clément, chercheuse en géopolitique. « Sauf à confondre trêve et reddition totale de l’Ukraine ». https://t.co/ahGavGWfKO

10h51 : Christine Duguoin-Clément, spécialiste de géopolitique, « doute fortement » que Vladimir Poutine cherche une porte de sortie dans le cessez-le-feu qui démarre dans moins d’une demi-heure.

09h21 : Rien qu’hier, l’oblast de Kherson a été bombardée à « 58 reprises », annonce le gouverneur de la région Iaroslav Ianouchevytch, sur Telegram. Six personnes sont mortes, dont « un garçon de 12 ans » « tué par les Russes avec sa mère et son père dans sa propre maison. »

10h52 : Voici un nouveau résumé de l’actualité de ce vendredi 6 janvier :

#SANTE Urgences débordées, cabinets médicaux fermés ou engorgés, système de soin saturé… Emmanuel Macron dévoile ce matin à partir de 10 heures son plan pour la santé, depuis un hôpital de l’Essonne.

Le cessez-le-feu de 36 heures ordonné par Vladimir Poutine sur l’ensemble de la ligne de front en Ukraine à l’occasion du Noël orthodoxe doit démarrer ce midi. Mais la communauté internationale est sceptique. Suivez notre direct.

Les fournisseurs d’énergie ont rendez-vous cet après-midi au ministère de l’Economie. Hier, Emmanuel Macron leur a demandé de « renégocier » en janvier les « contrats excessifs » des très petites entreprises concernées.

Encore raté. Pour la troisième journée consécutive, Kevin McCarthy n’est pas parvenu cette nuit à unir son camp pour être désigné président de la Chambre des représentants. Une vingtaine d’élus républicains très conservateurs bloquent toujours son élection. Les débats doivent reprendre en fin d’après-midi.

10h53 : La trêve russe est proposée moins d’une semaine après la frappe ukrainienne sur Makiïvka, et quelques heures après l’annonce de livraisons d’armes à Kiev par les Occidentaux. Or, concrètement, à part les bombardements à longue distance qui ont touché les villes et les infrastructures ukrainiennes, sur la quasi-totalité des 1 000 km de front, l’armée russe est sur la défensive. On fait le point avec notre journaliste Eric Biegala.

Des militaires ukrainiens tirent avec un obusier vers des positions russes dans l'est de l'Ukraine, le 28 décembre 2022 (photo d'illustration). (SAMEER AL-DOUMY / AFP)(SAMEER AL-DOUMY / AFP)

08h10 : A cause de la guerre en Ukraine, 453 enfants ont été tués et 877 grièvement blessés, rapporte sur Telegram le bureau du procureur général d’Ukraine. C’est dans l’oblast de Donetsk que les enfants ont été les plus touchés (429), puis dans celui de Kharkiv (268) et enfin dans celui de l’oblast de Kiev (117).

10h57 : Alors que le cessez-le-feu doit démarrer en milieu de matinée, la région de Nikopol a été la cible de bombardements russes cette nuit, rapporte sur Telegram (contenu en ukrainien) le gouverneur Valentyn Reznichenko qui évoque des maisons détruites mais pas de victimes.

07h39 : Mais de Washington à Londres, en passant par Berlin, la communauté internationale n’y croit guère. « Si Poutine voulait la paix, il ramènerait ses soldats à la maison et la guerre serait terminée. Mais apparemment, il veut poursuivre la guerre, après une brève interruption », écrit par exemple sur Twitter, la ministre des Affaires étrangères allemande, Annalena Baerbock.

06h16 : C’est la première trêve d’ampleur depuis le début de l’invasion de l’Ukraine il y a bientôt un an. Le cessez-le-feu décrété hier par Vladimir Poutine « sur toute la ligne de contact » doit entrer en vigueur à midi (10 heures, heure française). Il est censé durer jusqu’à samedi soir minuit (22 heures, heure française).

06h22 : Commençons par un premier résumé de l’actualité de ce vendredi 6 janvier :

#SANTE Urgences débordées, cabinets médicaux fermés ou engorgés, système de soin saturé… Emmanuel Macron dévoile ce matin à partir de 10 heures son plan pour la santé, depuis un hôpital de l’Essonne.

Le cessez-le-feu de 36 heures ordonné par Vladimir Poutine sur l’ensemble de la ligne de front en Ukraine à l’occasion du Noël orthodoxe doit démarrer ce midi. Mais Volodymyr Zelensky y voit une « excuse dans le but d’au moins arrêter l’avancée » des troupes ukrainiennes.

Les fournisseurs d’énergie ont rendez-vous cet après-midi au ministère de l’Economie. Hier, Emmanuel Macron leur a demandé de « renégocier » en janvier les « contrats excessifs » des très petites entreprises concernées.

Encore raté. Pour la troisième journée consécutive, Kevin McCarthy n’est pas parvenu cette nuit à unir son camp pour être désigné président de la Chambre des représentants. Vingt élus républicains très conservateurs bloquent toujours son élection. Les débats doivent reprendre en fin d’après-midi.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :