Affaire Estelle Mouzin : 20 ans après, une ultime marche blanche organisée

Eric Mouzin a décidé d’organiser samedi 7 janvier une dernière marche blanche à Guermantes en mémoire de sa fille, Estelle Mouzin, disparue il y a 20 ans.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 07/01/2023 06:21

Temps de lecture : 1 min.

Depuis 20 ans, des dizaines de personnes se réunissaient chaque mois de janvier à Guermantes au pied du cerisier planté en hommage à Estelle Mouzin. Mais la marche de samedi 7 janvier après-midi en hommage de cette jeune fille disparue sera la dernière. Durant de nombreuses années, aucun coupable n’avait pu être identifié, jusqu’aux aveux en mars 2020 du tueur en série Michel Fourniret.

Le tueur en série est aujourd’hui décédé mais son ex-compagne Monique Olivier est toujours mise en examen dans cette affaire. Le corps de la fillette n’a jamais été retrouvé

>> Notre dossier sur l’affaire « Estelle Mouzin »

Pour Eric Mouzin, la fin de l’enquête qui se profile marque une nouvelle étape dans le combat qu’il mène pour sa fille. « On a en partie rempli nos objectifs. On n’a pas retrouvé Estelle mais on sait désormais les circonstances dans lesquelles elle a été enlevée et assassinée. Donc il n’y avait plus lieu de se retrouver à Guermantes le premier week-end du mois de janvier. »

Avec son association baptisée « Estelle », Eric Mouzin réfléchit quand même à poursuivre le combat pour les autres enfants disparus, même si l’histoire de sa fille a fait selon lui bouger les choses. « Le dossier d’Estelle a contribué à ce que les pouvoirs publics prennent conscience de l’absence d’organisation efficace dans le cadre de ce type de dossier. Il y a aujourd’hui une mise en perspective de toutes les informations dans tous les dossiers pour permettre l’inculpation des suspects. »

Cette avancée se traduit notamment par la création l’an dernier du pôle « cold case » à Nanterre. Cette juridiction est spécialisée dans les affaires non élucidées et les crimes en série. C’était l’un des combats mené par Eric Mouzin et ses avocats depuis plusieurs années. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :