Indochine menace d’annuler sa participation aux Déferlantes après le déplacement du festival à Perpignan, ville gérée par le RN

« Nous avons été mis devant le fait accompli », estime Indochine tandis que Louis Aliot le maire RN de Perpignan se dit « heureux » d’accueillir Les Déferlantes.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 08/01/2023 17:46

Temps de lecture : 1 min.

Indochine a menacé samedi 7 janvier dans un communiqué de ne pas participer à l’édition 2023 des Déferlantes prévue du 6 au 9 juillet en raison du déplacement du festival dans la ville de Perpignan gérée par le Rassemblement national.

« Nous avons été mis devant le fait accompli (…). Nous demandons expressément à la direction des Déferlantes de déplacer ce festival dans un autre lieu, faute de quoi, nous annulerons notre venue« , écrit le groupe.

La direction du festival et la municipalité de Perpignan ont annoncé vendredi dans un communiqué commun que Les Déferlantes quittaient le site du château d’Aubiry de Céret pour le parking du Parc des Expositions de Perpignan afin d’améliorer l’accueil des festivaliers. Le maire Louis Aliot s’est félicité vendredi au micro de France Bleu Roussillon de la venue du festival : « Bienvenue aux Déferlantes ! On fera tout pour que cela se passe le mieux du monde(…), c’est un évènement majeur. On est très heureux de pouvoir le faire » a-t-il déclaré.

Outre le groupe Indochine, Agnès Langevine, la vice-présidente de la région Occitanie s’est dite vendredi étonnée « d’avoir été mis devant le fait accompli« , rapporte France Bleu Roussillon.

Les Déferlantes doivent accueillir sur trois jours de nombreux artistes français et internationaux dont Shaka Ponk, David Guetta, Bigflo & Oli, Soprano, David Guetta, Sting et Rosalia. La défection possible de l’une des têtes d’affiche du festival n’a pas encore fait boule de neige, les autres artistes invités n’ont pas réagi. En 2022, Les Déferlantes ont fêté leur quinze ans d’existence en accueillant plus de 100 000 festivaliers durant quatre jours. L’édition 2023 sera présentée lundi 16 janvier à Perpignan à l’occasion d’une conférence de presse.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :