Russell Banks, l’un des grands romanciers américains contemporains, est mort à 82 ans

L’écrivain s’était fait connaître pour ses romans sur la classe ouvrière américaine.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 08/01/2023 18:56 Mis à jour le 08/01/2023 19:15

Temps de lecture : 1 min.

Le romancier et poète américain Russell Banks est mort samedi à l’âge de 82 ans, a annoncé dimanche 8 janvier son éditeur au New York Times (en anglais). L’auteur s’était fait connaître pour ses romans sur la classe ouvrière américaine. Deux d’entre eux, Continents à la dérive (1985) et Pourfendeur de nuages (1998) ont été finalistes du prestigieux prix Pulitzer. Son œuvre est traduite dans une vingtaine de langues.

France Inter le présentait, en 2015, comme « le plus grand chroniqueur social de l’Amérique contemporaine ». « Son œuvre témoigne d’un engagement sans précédent à travers ces personnages d’antihéros dont il explore les failles dans chacun de ses romans », disait la station. « Ses descriptions de la vie quotidienne dans l’Etat de New York ou en Floride sont tendues et denses, magnifiquement écrites », écrivait franceinfo, en 2015, lors de la parution d’Un membre permanent de la famille, un recueil de 12 nouvelles.

Né en 1940, Russell Banks avait passé son enfance dans l’Etat du New Hampshire (nord-est des Etats-Unis), dans un milieu extrêmement modeste. Après des études à l’université, il s’était mis à voyager, s’installant notamment en Jamaïque. Couronné de succès, il enseignait la littérature contemporaine à Princeton, et était membre de l’Académie américaine des Arts et Lettres depuis 1998.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :