CES 2023 : le jour où votre animal domestique peut vous envoyer un SMS est bel et bien arrivé

Le Consumer Electronic Show (CES), le plus grand salon consacré à la technologie, s’est achevé dimanche 8 janvier à Las Vegas. Focus sur la technologie au service des animaux.

Quelque 100 000 visiteurs sont venus découvrir les innovations de 3 000 exposants du monde entier au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas (États-Unis), des géants du secteur comme des start-ups qui n’ont pas encore fait leurs preuves. Parmi elles, tout un pan est dédié à la technologie au service des animaux. Trois d’entre elles ont retenu notre attention.

FuentPet permet aux animaux de s’exprimer en langage humain 

Désormais, votre chien ou votre chat peut vous envoyer un texto. Enfin, plus ou moins. FluentPet, une société de San Diego au sud de la Californie, affirme avoir inventé un système qui permet au chien de communiquer avec son maître. « Fluent », c’est l’adjectif anglais pour dire que l’on parle une langue couramment et « pet », l’animal domestique. En fait, ça consiste en des gros boutons que l’on pose sur des petits tapis en mousse de forme hexagonale et de toutes les couleurs. Ces boutons correspondent à un mot. Sortir, jouer, manger par exemple. Il faut les répéter à l’animal pour qu’il comprenne à quoi chaque bouton correspond. Et puis, ensuite, vous synchronisez votre téléphone avec l’application de FluentPet et quand il tape avec sa patte sur l’une des touches, vous recevez un SMS. L’invention coûte 160 dollars, mais il faudra attendre le mois de février pour la livraison.

Bird Buddy pour les ornitophiles 

Les oiseaux ne sont pas oubliés, les ornitophiles (ceux qui aiment les regarder) non plus. Bird Buddy, (« Bird » comme l’oiseau, « buddy » comme copain) est une start-up du Michigan qui a mis au point une mangeoire connectée. Elle est équipée d’un appareil photo et d’une caméra, qui se déclenche au mouvement et permet d’observer tous ces animaux volants depuis le téléphone portable, jusqu’à une vitesse de 80 kilomètres par heure.

Bird Buddy vient de sortir une nouvelle version capable d’identifier 350 espèces de colibris grâce à l’intelligence artificielle. La mangeoire est faite de produits recyclés. Il y a même une option qui fonctionne à l’énergie solaire.

Dog-E, le chien-robot 

Et comme un CES n’existe pas sans robot, dans la catégorie animaux, c’est le Dog-E qui a retenu l’attention. C’est un jouet connecté pour ceux qui voudrait le plaisir d’un compagnon sans les poils. Il a la forme d’un chien, mais difficile de le confondre avec un vrai. Peut-être à cause de ses yeux en forme d’étoile. Il est quand même mignon avec sa langue tirée. 

Les enfants peuvent jouer avec dès six ans. Dog-E aboie, gémit, lèche le visage, mâche un faux os, et utilise sa queue pour communiquer, signaler qu’il veut jouer ou qu’il a faim par exemple. Sa personnalité peut varier. Et comme pour tout aujourd’hui, il fonctionne avec une application. Des milliers de combinaisons existent avec les lumières, les couleurs et les sons qu’il peut générer. Livraison annoncée en septembre pour 80 dollars.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :