Viols avec tortures, agressions sexuelles : un gendarme du Loir-et-Cher placé en détention provisoire

Un gendarme du Loir-et-Cher est actuellement en détention provisoire. Le quinquagénaire est mis en cause pour viols et agressions sexuelles. Deux femmes ont dénoncé les faits.

Mi-décembre, un gendarme, en poste dans le Loir-et-Cher, est interpellé et placé en détention provisoire. Une décision maintenue par le tribunal d’Orléans, le 29 décembre 2022. Ce sont des informations parues chez nos confrères de la Nouvelle République, confirmées par Grégoire Dulin, procureur la république de Tours. 

L’homme de 52 ans est mis en examen pour « viols avec torture ou acte de barbarie » et « agressions sexuelles sur personne vulnérable« . Deux plaignantes sont identifiées, et une plainte a été déposée à Tours. Une instruction est en cours. 

Si le parquet confirme les informations, il ne souhaite pas davantage communiquer sur cette affaire. Dans les pages de la Nouvelle République des « jeux sexuels » sont évoqués, ainsi que la présence du mis en cause sur une application de rencontre. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :