Santé : les biologistes et la Sécu signent un accord après un long bras de fer

Ces derniers mois, les biologistes médicaux ont fait grève à plusieurs reprises en opposition à un projet du gouvernement et de l’Assurance maladie qui leur demandait de baisser leurs tarifs.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 10/01/2023 16:26 Mis à jour le 10/01/2023 16:46

Temps de lecture : 1 min.

C’est l’issue d’une longue bataille. Les laboratoires privés d’analyses médicales et l’Assurance maladie ont signé mardi 10 janvier un accord prévoyant des économies en 2023, mettant fin à trois mois de bras de fer émaillés de plusieurs mouvements de grève, a appris l’AFP auprès des deux parties.

Le compromis prévoit une baisse de tarifs de 250 millions d’euros pour 2023, répartis sur l’ensemble des examens de biologie médicale, et une nouvelle négociation pour la période 2024-2026, qui devra être conclue avant le 1er septembre. Les quatre syndicats représentatifs de cette profession libérale ont paraphé cet avenant à leur convention. Le Syndicat des biologistes a donc appelé à mettre fin dès mercredi à la fermeture des laboratoires et au blocage des résultats de tests Covid.

Ces derniers mois, les biologistes médicaux ont fait grève à plusieurs reprises. Après une forte hausse des profits réalisés pendant la crise du Covid, l’Assurance maladie et le gouvernement réclamaient une baisse des tarifs des actes réalisés afin de réaliser plusieurs millions d’euros d’économies par an sur le budget de la Sécurité sociale. 

Mais le Syndicat des biologistes s’opposait à ce projet, pointant le risque de disparition de plusieurs centaines de laboratoires et de milliers d’emplois. Depuis le 2 janvier, les laboratoires ne faisaient plus remonter les résultats des tests de dépistage du Covid-19 qui permettent au gouvernement de suivre l’évolution de l’épidémie.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :