SNCF : les billets de certains TGV et des trains Intercités augmentent de 5% en moyenne à partir de mardi

Certains tarifs, comme ceux concernant les trajets en Ouigo, seront en revanche épargnés par cette hausse des prix.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 10/01/2023 11:24 Mis à jour le 10/01/2023 13:40

Temps de lecture : 1 min.

La SNCF évoque l’augmentation des prix de l’énergie pour expliquer cette hausse. Les tarifs de certains trains augmentent de 5% en moyenne à partir de mardi 10 janvier. Cette hausse concerne principalement les billets achetés à la dernière minute, et les prix proposés aux entreprises.

>> SNCF : les composteurs de billets vont disparaître

Ainsi, les billets Business Première en 1re classe, Liberté (une carte de réduction annuelle pour les voyageurs fréquents) et Max Actif (un abonnement pour les TGV mensuel pour les trajets domicile-travail) coûteront plus cher. Par exemple, pour un Lille-Paris, il faudra compter trois euros en plus et cinq euros pour un Paris-Bordeaux. Cela concerne aussi les trains Intercités.

Mais tous les trajets ne sont pas concernés par ces augmentations. Les billets pour les trains Ouigo, l’offre à bas prix de la SNCF, sont par exemple épargnés. Les prix maximums garantis par la carte Avantage et les abonnements Max Jeune et Senior, qui offrent des trajets illimités pour 79 euros par mois, resteront aussi stables, tout comme les billets achetés à l’avance, notamment les petits prix proposés à l’ouverture des ventes.

La compagnie française souhaite protéger « les populations plus sensibles et les jeunes », déclarait le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet, à l’AFP en novembre. La compagnie se targue ainsi d’appliquer un « bouclier tarifaire » pour les TGV.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :