DIRECT. Ukraine : Soledar et Bakhmout sont le théâtre du « scénario le plus sanglant de cette guerre », selon la présidence ukrainienne

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #UKRAINE

15h32 : L’Ukraine réclame avec insistance ces chars lourds Leopard 2 à l’Allemagne, qui n’a pas encore donné de réponse favorable. Le ministre des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a renouvelé cette demande à son homologue, Annalena Baerbock, qui se trouvait hier à Kharkhiv. Après de longs mois de tergiversations, Berlin a récemment annoncé l’envoi de 40 blindés d’infanterie « Marder », d’ici le printemps.

15h30 : Le président polonais Andrzej Duda a publié sur Twitter une photo avec ses homologues ukrainiens et lituaniens Volodymyr Zelensky et Gitanas Nauseda. Les trois dirigeants sont réunis aujourd’hui dans la ville ukrainienne de Lviv.

15h47 : Le président polonais, Andrezj Duda, promet la livraison d’une compagnie de blindés de combat allemands Leopard 2 à l’Ukraine, dans le cadre d’une coalition internationale. Le dirigeant se trouve à Lviv (Ukraine), pour une rencontre avec Volodymyr Zelensky et le président lituanien, Gitanas Nauseda.

14h56 : L’ex-militaire français Adrien Bocquet, auteur de nombreux mensonges sur la guerre en Ukraine, a demandé l’asile politique en Russie et la nationalité russe, rapporte l’agence TASS. Cet homme avait été invité dans plusieurs médias, au mois de mai, pour raconter ce qu’il avait vu lors d’un voyage en Ukraine. Mais plusieurs enquêtes, dont celles de franceinfo, ont rapidement montré l’ampleur de ses affabulations.

14h29 : Les combats pour le contrôle de Soledar et Bakhmout dans l’est du pays sont les « plus sanglants » pour les forces russes et ukrainiennes depuis le début de l’invasion russe, selon Mykhaïlo Podoliak, conseiller à la présidence ukrainienne.

14h57 : « De violents combats se poursuivent à Soledar », annonce la vice-ministre de la Défense ukrainienne, Ganna Maliar. Celle-ci affirme que l’ennemi a remplacé ses unités, augmenté le nombre de mercenaires, et tente de s’emparer complètement de la ville. « Elle n’y parvient pas », assure la responsable ukrainienne. Des témoins oculaires ont observé ce matin un grand panache de fumée au-dessus de la ville disputée, théâtre de violents affrontements.

14h10 : Il est un peu plus de 14 heures, voici le point sur l’actualité :

• Emmanuel Macron a insisté lors du Conseil des ministres sur le caractère « indispensable et vital » de la réforme pour « préserver » le système, a rapporté le porte-parole du gouvernement Olivier Véran. Suivez notre direct.

• Kiev dément la prise de Soledar par les forces russes. Le ministère de la Défense ukrainien a également fait état de « violents combats » au sein de cette ville du sud-est du pays. Suivez notre direct.

• Une attaque à l’arme blanche a fait six blessés à la gare du Nord. Le suspect, qui a été interpellé par des policiers, est entre « la vie et la mort », a précisé le ministre de l’Intérieur. Voici les principales informations dont nous disposons à ce stade.

Le trafic aérien américain est interrompu jusqu’à 15 heures (heure française) à la suite d’une panne d’un système d’information, a annoncé dans la journée l’autorité américaine de l’aviation. A ce stade, il ne s’agirait pas d’une cyber attaque, a précisé la Maison Blanche.

13h10 : Voilà les contenus à ne pas rater aujourd’hui sur franceinfo :

Après la présentation de la réforme, comment les syndicats veulent organiser la riposte ? Les explications de notre journaliste Mathilde Goupil.

De son côté, le gouvernement a mis au point un plan pour faire voter rapidement son projet au Parlement. Décryptage par notre journaliste Margaux Duguet.

« Ici, c’est mon cœur, je ne peux pas partir » : dans l’enfer de Bakhmout, des irréductibles ukrainiens s’organisent pour survivre dans la ville ravagée par les bombardements. Reportage auprès des habitants.

12h10 : Les combats font rage à Bakhmout, dans le Donbass, depuis que la ville martyre est devenue une priorité pour les Russes afin d’accéder aux villes-clés de Kramatorsk et Sloviansk. Sur place, ne subsistent que d’irréductibles Ukrainiens, qui s’organisent pour survivre dans la ville ravagée par les bombardements. Voici le reportage de Omar Ouahmane et Gilles Gallinaro.

Un "centre d'invincibilité" de Bakhmout, où les habitants ont accès à l'électricité, au chauffage, au réseau web et de téléphonie mobile et à des médicaments. (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)
(GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)

12h02 : Il est midi, voici un nouveau point sur l’actualité :

Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, a confirmé sur franceinfo la hausse de « 100 euros brut par mois » en moyenne pour « 2 millions de retraités », au lendemain de la présentation par Élisabeth Borne de la future réforme des retraites. Les syndicats se préparent à mobiliser dès le 19 janvier dans un front uni contre le report de l’âge légal à 64 ans. Suivez notre direct.

Le leader du groupe paramilitaire Wagner a affirmé que les mercenaires de sa société participaient seuls à l’assaut contre Soledar. Ces propos ont été accueillis avec distance par le Kremlin, qui a demandé de s’en tenir aux bilans officiels. De son côté, le ministère de la Défense russe déclare que ses forces aéroportées bloquent le nord et le sud de la localité, et que des unités régulières participent à des combats de rue. Suivez notre direct.

« Aucun pronostic vital ne semble être engagé à cette heure » pour les six blessés de l’attaque au couteau à la gare du Nord ce matin, a annoncé la porte-parole de la préfecture de police de Paris sur BFMTV. L’état de santé de l’assaillant, lui, est « réservé ». Il a été blessé par balles par les forces de l’ordre, notamment par deux policiers hors service. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.

• Le député de La France insoumise Adrien Quatennens vient de faire son retour à l’Assembléeet siège actuellement en commission des affaires étrangères. Condamné mi-décembre à quatre mois de prison avec sursis pour des « violences » sur son épouse, il reste exclu des activités du groupe LFI.

11h47 : La localité de Soledar, proche de Bakhmout, présente un intérêt stratégique limité : une mine de sel et des bâtiments désormais en ruines. Ces déclarations respectives de Wagner et du ministère, en réalité, traduisent l’urgente nécessité d’afficher des résultats pour la partie russe. L’objectif, pour Wagner, est de gagner encore en influence. L’armée, elle, cherche à calmer les critiques sur ses récents revers. Ces deux parties se disputent donc le bénéfice médiatique d’une potentielle victoire, aussi modeste soit-elle.

11h46 : Cette nuit, le leader du groupe paramilitaire Wagner, Evguéni Prigojine, a affirmé que les mercenaires de sa société participaient seuls à l’assaut contre Soledar, une critique à peine voilée contre le commandement militaire russe. Ces propos ont été accueillis avec distance par le Kremlin, qui a demandé de s’en tenir aux bilans de situation officiels. Et voici que le ministère de la Défense russe déclare à l’instant que ses forces aéroportées bloquent le nord et le sud de la localité, et que des unités régulières participent à des combats de rue.

10h27 : Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, évoque une « tendance positive » dans le déroulé de l’opération militaire en Ukraine. Selon les agences de presse russes, il demande, en revanche, d’attendre des déclarations officielles pour pouvoir évoquer une éventuelle prise de la ville de Soledar. Il prend donc une certaine distance avec le groupe paramilitaire Wagner, qui affirme avoir le contrôle de cette localité disputée, proche de Bakhmout.

10h28 : Il est temps de refaire un point sur l’actualité :

Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, a confirmé sur franceinfo la hausse de « 100 euros brut par mois » en moyenne pour « 2 millions de retraités », au lendemain de la présentation par Élisabeth Borne de la future réforme des retraites. Les syndicats se préparent à mobiliser dès le 19 janvier dans un front uni contre le report de l’âge légal à 64 ans.

Kiev a démenti les affirmations du groupe paramilitaire Wagner, qui assure avoir pris le contrôle de la localité disputée de Soledar, dans la région de Donetsk. « Les Russes disent que Soledar est sous leur contrôle, ce n’est pas vrai », a déclaré le colonel Serhiy Tcherevaty, cité par le média Suspilne.

Un policier a fait usage de son arme en direction d’un individu qui a blessé six personnes à l’arme blanche à la gare du Nord, à Paris, ce matin. L’auteur, blessé et interpellé, n’a pas été encore identifié. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.

• C’est le coup d’envoi des soldes aujourd’hui et jusqu’au 7 février. Pour Pierre Talamon, président de la Fédération nationale de l’habillement, invité sur franceinfo, l’avenir du secteur de la mode tend vers un vêtement « vendu à son juste prix toute l’année et sans avoir à faire de rabais ».

10h00 : Kiev dément les affirmations du groupe paramilitaire Wagner, qui assure avoir pris le contrôle de la localité disputée de Soledar, dans la région de Donetsk. « Les Russes disent que Soledar est sous leur contrôle, ce n’est pas vrai », a déclaré le porte-parole du district oriental des forces ukrainiennes, le colonel Serhiy Tcherevaty, cité par le média Suspilne. Il s’agit du premier commentaire officiel ukrainien aux déclarations de Evguéni Prigojine.

08h33 : Evguéni Prigojine ajoute qu’il y a des prisonniers, selon des propos rapportés par son service de presse sur Telegram. Hier, des mercenaires étaient apparus dans une vidéo, devant le bâtiment administratif de la ville. A ce stade, il faut toutefois accueillir ces déclarations avec prudence, car elles n’ont pas été confirmées par Kiev. Depuis des semaines, Wagner cherche à exploiter médiatiquement une victoire sur le terrain.

10h01 : Le leader du groupe paramilitaire russe Wagner, Evguéni Prigojine, a donc revendiqué sur Telegram la prise du territoire entier de Soledar, localité située au nord de Bakhmout, théâtre de très violents affrontements ces derniers jours. « Des combats de rue se poursuivent dans le centre de la ville », ajoute-t-il, en évoquant la formation d’un « chaudron » militaire piégeant les soldats ukrainiens.

09h25 : Le chef du groupe paramilitaire russe Wagner, Evguéni Prigojine, a affirmé hier soir que ses combattants avaient pris le contrôle de la ville ukrainienne de Soledar après d’intenses combats cette semaine, ajoutant que des « batailles urbaines » se poursuivent. Kiev n’a pas confirmé cette information.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :