Foot : Noël Le Graët mis en retrait de son poste de président par le comité exécutif de la Fédération française de football

Le président de la FFF a appris, mercredi, sa mise en retrait jusqu’à la publication de l’audit diligenté par le ministère des Sports, attendue fin janvier.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 11/01/2023 14:07 Mis à jour le 11/01/2023 15:38

Temps de lecture : 1 min.

Un pas de plus vers la sortie. Réuni dans l’urgence, mercredi 11 janvier, le comité exécutif de la Fédération française de football a acté la mise en retrait de Noël Le Graët de ses fonctions de président. A l’issue d’une réunion extrêmement tendue, ce dernier a accepté de quitter le devant de la scène jusqu’à la publication du rapport d’audit le 30 janvier. Le vice-président de la FFF, Philippe Diallo, assurera l’intérim.

« On est dans l’expectative maintenant, mais ce ne sera pas pour longtemps », a réagi Eric Borghini, membre du Comex, sur franceinfo. D’après lui, Noël Le Graët a lui-même pris cette décision « à l’issue de la discussion très franche » qui a eu lieu. « Il a compris que personne ne pouvait accepter le statu quo », a ajouté Eric Borghini, expliquant également que la directrice générale de la « 3F », Florence Hardouin, en conflit ouvert avec Noël Le Graët, avait elle aussi appris sa mise en retrait. Elle est « mise à pied à titre conservatoire », a annoncé la FFF dans un communiqué.

Repris de volée, dimanche, par la ministre des Sports ou encore Kylian Mbappé après ses propos méprisants à l’égard de Zinédine Zidane dans une interview donnée à RMC, le président en place depuis 2011 a jeté de l’huile sur le feu de ses anciennes polémiques, qui ont sérieusement écorné son image. Mais l’audit qui va décider de son avenir se concentrera sur les dysfonctionnements au sein de la gouvernance du football français.

Noël Le Graët a notamment été mis en cause par l’ex-agente de joueurs Sonia Souid, dans les colonnes de L’Equipe, mardi : « Excusez-moi du terme, mais mon président me voit comme deux seins et un cul en fait ». Un témoignage qui fait écho aux révélations de SoFoot en septembre, mettant en avant la tendance du président Le Graët à envoyer des SMS à caractère sexuel à des femmes avec qui il travaillait. « Pas de harcèlement. Et de messages, je n’en ai pas envoyé », avait-il ensuite nié dans « Télématin », le 15 décembre.

Avant que le président de la FFF n’apprenne sa mise à l’écart provisoire, le Comex a validé à l’unanimité la prolongation du contrat de Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France, jusqu’en 2026.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :