Football : décideurs de l’avenir de Noël Le Graët, qui sont les membres du comité exécutif de la FFF ?

Le Comex se réunit en urgence, mercredi, à 11 heures, à l’initiative du président de la Fédération française de football Noël Le Graët, dans la tourmente.

Depuis quelques jours, l’attention médiatique s’est portée subitement sur eux. Ils sont quatorze membres dont trois femmes à siéger au sein du comité exécutif (Comex) de la Fédération française de football, qui se réunit en urgence, mercredi 11 janvier, à 11 heures, pour décider de l’avenir de son président Noël Le Graët.

Remis en cause depuis plusieurs mois après de nombreuses polémiques, la question de son avenir est revenue avec insistance il y a quelques jours à la suite de ses propos sur Zinedine Zidane. Avant la révélation, lundi 10 janvier, d’un témoignage d’une agente de joueurs, Sonia Souid, qui l’accuse de harcèlement sexuel. 

Président élu, Le Graët a un mandat qui court jusqu’en 2024 et ne peut être mis à la porte par le ministère des Sports car la Fédération française de football est une association dont les statuts protège le dirigeant du pouvoir exécutif. Cependant, seuls les quatorze membres du Comex, dont il est l’un des membres, pourraient enclencher une procédure de destitution.

Si cette décision était prise, un homme pourrait être propulsé en première ligne. L’actuel vice-président de la FFF Philippe Diallo pourrait être nommé président par intérim de la Fédération le temps qu’une nouvelle élection s’organise. L’ancien directeur général de l’Union des clubs professionnels de football (UCPF) est en place depuis septembre 2021. A ses côtés figure également l’ancienne légende de l’Olympique lyonnais féminin Laura Georges, membre du Comex depuis mars 2017 et son arrivée comme secrétaire générale.

Dans l’ombre de son homologue, Aline Riera complète l’équipe dirigeante en tant que trésorière générale. Ancienne joueuse de Juvisy et de l’équipe de France dans les années 90, elle a rejoint le Comex en décembre 2021. 

Dix autres personnes complètent le comité exécutif de la Fédération française de football et auront un impact tout aussi important quant à l’avenir de Noël Le Graët. Parmi eux, figurent des membres éminents du football français. Jean-Michel Aulas, l’actuel et emblématique président de l’Olympique lyonnais, ainsi que Marc Keller, actionnaire et président du RC Strasbourg, sont les deux inscrits les plus célèbres de ce Comex avec Vincent Labrune, l’actuel boss de la Ligue de football professionnel. L’ancien dirigeant marseillais est de facto un membre de droit du comité exécutif tout comme son homologue du monde amateur, Vincent Nolorgues.

Les deux hommes ont la particularité d’avoir été les deux seuls membres du Comex à ne pas figurer sur la liste de Noël Le Graët lorsque ce dernier s’est présenté à sa propre reconduction, avec succès, à la tête de la FFF en mars 2021. Ainsi, comme les précédents noms cités, Eric Borghini (président de la Ligue de Méditerranée), Helène Schrub (directrice générale du FC Metz), Albert Gemmerich (résident de la Ligue Grand Est), Philippe Lafrique (responsable des relations avec les districts et le développement du futsal), Pascal Parent (président de la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes), et Jamel Sandjak (président de la Ligue de Paris Île-de-France) ont tous contribué à la prolongation de l’actuel président de la Fédération. Ils pourraient désormais être à l’origine de sa chute.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :