VIDEO. « Sur la ligne » entre les Etats-Unis et le Mexique, ces familles séparées par le « mur de Trump » sont réunies une fois par an… pour trois minutes

Les uns ont un maillot jaune, les autres un maillot bleu. Il ne s’agit pas d’une rencontre sportive mais d’un événement organisé une fois par an par l’association de défense des droits de l’homme Border Network for Human Rights (lien en anglais). Baptisé « Hugs, not walls ! » (« Des câlins, pas des murs ! »), il se tient à deux pas du fameux « mur de Trump ». La clôture entre les Etats-Unis du Mexique est restée le symbole de sa politique anti-immigration, même si elle existait déjà avant l’élection de l’ancien président américain.

Au signal, ceux qui vivent du côté américain, en jaune, vont s’engager sur une passerelle installée sur le Rio Grande. A cette saison, le fleuve qui trace une frontière naturelle entre les Etats-Unis et le Mexique se réduit à un filet d’eau. La plupart d’entre eux sont des réfugiés mexicains sans papiers, mais exceptionnellement, la police s’est engagée à ne contrôler personne ce matin-là. Certains ont traversé tout le pays. Un couple est venu de Chicago, à 3 000 kilomètres.

Des retrouvailles chronométrées sous l’œil des policiers 

Sur un frêle ponton, ils vont rejoindre à tour de rôle les membres de leurs familles, en bleu, qui sont restés au Mexique. Pour étreindre une mère, un frère ou un aïeul qu’ils n’ont pas vus depuis parfois des années, pour faire connaissance avec un petit dernier ou des beaux-parents, ils n’auront que trois minutes. Quand elles seront passées, il faudra se séparer à nouveau, peut-être pour longtemps, peut-être pour toujours. Alors les adieux sont déchirants.

Malgré ses larmes, Betsy, 16 ans, se dit « tellement heureuse » d’avoir pu serrer sa mère dans ses bras. L’adolescente vient de passer une année entière sans la voir, alors qu’elle vit juste de l’autre côté de la frontière. En situation irrégulière, elle a été expulsée alors qu’elle était installée depuis vingt ans aux Etats-Unis. Le territoire américain, où sont restés ses trois enfants, lui a été interdit pour onze ans.

Extrait de « Etats-Unis-Mexique : au pied du mur« , premier numéro du nouveau magazine d’information internationale « Sur la ligne », diffusé le 12 janvier 2023 à 23 heures sur France 2 et, et dès 6 heures du matin sur la plateforme France.tv.

> Les replays des magazines d’info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique « Magazines« .


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :