À LFI, la « fronde » anti-Mélenchon prend de l’ampleur

Réservé aux abonnés

Jean-Luc Mélenchon, invité jeudi soir de l’émission « L’Événement », fait face à une vague de contestation inédite au sein de La France insoumise.

Par Sébastien Schneegans

Mercredi 11 janvier, Adrien Quatennens est retourne a l'Assemblee nationale en tant que depute non-inscrit.
Mercredi 11 janvier, Adrien Quatennens est retourné à l’Assemblée nationale en tant que député non-inscrit.  © XOSE BOUZAS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Temps de lecture : 6 min

Deux frondes couvent à gauche. La première est manifeste, visible et assumée. Elle s’élève contre la réforme des retraites et a été engagée mardi soir par un François Ruffin très offensif dans une salle du 11e arrondissement parisien, deux heures seulement après la présentation du texte par la Première ministre Élisabeth Borne. La seconde est plus insidieuse. Elle se prépare dans l’ombre, loin des micros et des oreilles indiscrètes. C’est la « fronde » anti-Mélenchon, ou « l’opération remplacement progressif de Jean-Luc », selon l’expression d’un militant Insoumis présent au meeting de Ruffin.

Personne, au sein de LFI, n’ose pour l’instant remettre publiquement en cause la légitimité du fondateur du mouvement, mais il est une tendance de fond dont on commence à percevoir les effets : dep…

Je m’abonne


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :