DIRECT. LFI : suivez l’interview de Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France insoumise, invité de « L’Evénement » sur France 2 à 21h10

Ce qu’il faut savoir

Jean-Luc Mélenchon fait son retour médiatique sur France 2 depuis la collectivité territoriale de Guyane, qui lui avait été favorable au premier tour de l’élection présidentielle. Le meneur de La France insoumise (LFI) abordera différents thèmes d’actualité lors de cet entretien avec Caroline Roux : réforme des retraites, immigration, crise climatique, international, énergie, santé, ou encore les remous traversés en interne par son parti. Suivez notre direct.

Prêt à partir au combat contre la réforme des retraites. Après les annonces d’Elisabeth Borne, mardi soir, Jean-Luc Mélenchon a assimilé la réforme des retraites à un « recul social ». Il dénonce la suppression de « toutes les conquêtes sociales de toutes les professions qui en avaient, sauf les pompiers et les policiers. On a maintenu une situation d’injustice pour tous ceux qui n’ont pas des carrières complètes et on devra travailler plus longtemps. » Sur Twitter, il a déjà relayé l’appel à la grève et aux manifestations du 19 janvier partout en France et à la marche du 21 janvier, à Paris, à l’initiative des organisations de jeunesse.

Alerter sur le dérèglement climatique. La visite de Jean-Luc Mélenchon en Guyane a notamment pour objectif d’alerter sur l’urgence climatique. La forêt amazonienne, fragilisée par une déforestation intensive et le réchauffement climatique, couvre 95% de la superficie totale de ce territoire français et est devenue le symbole du combat écologique. Cité par l’AFP, il plaide « pour que la France prenne toute sa place de nation amazonienne dans la lutte internationale contre le réchauffement climatique et le recul de la biodiversité (…) à l’heure de la prise de fonction du président Lula au Brésil ».

La France insoumise en pleine crise. Jean-Luc Mélenchon doit aussi évoquer la situation interne de son parti en proie à de multiples dissensions. Entre l’affaire Adrien Quatennens, condamné pour violences conjugales, et la désignation d’une nouvelle direction autour de Manuel Bompard, décrié par plusieurs grandes figures de la LFI, le parti traverse une période agitée.

Le « mépris » de la République pour l’outre-mer. Jean-Luc Mélenchon s’est toujours placé en défenseur des territoires abandonnés, selon lui, par la République. Il estime que la Guyane est un exemple frappant du désintérêt de la macronie pour l’outre-mer. Cette région dont 53% de la population vit sous le seuil de pauvreté, selon l’observatoire des inégalités et 45% des Guyanais ne disposent pas d’eau chaude courante dans leur logement.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :