Vosges : une enquête ouverte pour harcèlement après le suicide de Lucas, 13 ans

Les proches de l’adolescent ont dénoncé « des faits de harcèlement commis par des élèves de son collège, en raison de son homosexualité, depuis plusieurs mois », a précisé le procureur de la République d’Epinal.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 12/01/2023 15:11 Mis à jour le 12/01/2023 15:23

Temps de lecture : 1 min.

Une enquête pour harcèlement sur mineur de moins de 15 ans a été ouverte après le suicide, samedi 7 janvier, de Lucas, un adolescent de 13 ans à Golbey (Vosges), a annoncé jeudi 12 janvier le parquet d’Epinal, après la parution d’un article de RMC sur la mort du jeune homme.

Les proches de Lucas ont dénoncé dans leurs auditions « des faits de harcèlement commis par des élèves de son collège, en raison de son homosexualité, depuis plusieurs mois », a précisé le procureur de la République, Frédéric Nahon, dans un communiqué. La famille n’avait pas déposé plainte, mais « les faits avaient été signalés à l’Education nationale, qui avait reçu les mineurs », a ajouté le magistrat. « La situation a été prise très au sérieux par l’établissement, par le professeur principal », assure aussi Valérie Dautresme, directrice académique des services de l’Education nationale dans les Vosges, sur RMC.

L’enquête a été confiée au commissariat de police d’Epinal afin d’« établir la réalité des faits dénoncés et le lien de causalité avec le suicide », a ajouté le parquet. En attendant, une cagnotte en ligne a été lancée pour aider à payer les obsèques du garçon. Plus de 7 500 euros avaient déjà été récoltés, jeudi à 15 heures.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :