Bousculade meurtrière en Corée du Sud: l’enquête conclut à la négligence

Publié le : 13/01/2023 – 17:12

Le rapport était très attendu : la police sud-coréenne a publié son enquête sur la bousculade meurtrière qui a fait 159 morts le 29 octobre dernier à Séoul. Le drame est dû à de la négligence, selon les enquêteurs. Mais aucun haut responsable n’est pointé du doigt, ce qui déçoit les proches de victimes.

Publicité

Au soir du 29 octobre, des milliers de jeunes fêtards costumés se pressent dans l’étroite ruelle du quartier Itaewon, connu pour ses bars branchés.

Vers 17 heures, quelques heures avant que la soirée d’Halloween ne tourne au drame, il y a déjà énormément de monde. Vers 21 heures, il n’est plus possible d’avancer, la foule est trop dense. Mais la police n’intervient pas.

La première personne tombe au sol vers 22h15. Quatre autres suivent dans les quinze secondes, ce qui déclenche la bousculade.

« Aucune mesure appropriée n’a été prise »

Durant dix longues minutes, les fêtards en haut de la rue vont continuer à pousser vers le bas, où des dizaines de corps commencent déjà à s’empiler, piégés et écrasés.

Le rapport de la police est sans appel : « Aucune mesure appropriée n’a été prise, même après les appels d’urgence. »

L’ancien commissaire de police du quartier et le chef du district de Yongsan sont aujourd’hui en détention, pour négligence ayant entraîné la mort d’autrui.

Les enquêteurs se sont toutefois gardés de nommer des responsables au sein du gouvernement ou de la police, au grand dam des familles de victimes qui se disent déçues.

►À relire : Que s’est-il passé le soir d’Halloween dans le quartier d’Itaewon à Séoul ?


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :