Le prédicateur marocain Hassan Iquioussen, arrêté en septembre dernier, a été expulsé au Maroc par la Belgique

Accusé de propos antisémites et misogynes par le ministre de l’Intérieur, il avait été placé en centre fermé en Belgique à la mi-novembre pour séjour illégal.

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 13/01/2023 20:47 Mis à jour le 13/01/2023 21:28

Temps de lecture : 1 min.

L’imam marocain Hassan Iquioussen a été expulsé vendredi 13 janvier vers le Maroc par la Belgique, où il avait été arrêté le 30 septembre après son expulsion de France pour des « propos incitant à la haine et à la discrimination », a annoncé son avocate française à l’AFP.

Ce prédicateur du nord de la France, dont le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait annoncé l’expulsion fin juillet, a été expulsé vers Casablanca après la délivrance jeudi d’un laisser-passer par les autorités marocaines, a précisé Me Lucie Simon.

Le ministre de l’Intérieur a salué vendredi soir « une grande victoire contre le séparatisme », a déclaré son entourage à franceinfo.

Fin juillet, Gérald Darmanin avait annoncé l’expulsion de ce prédicateur du Nord, fiché S (pour sûreté de l’Etat) par les services de renseignement « depuis dix-huit mois », selon lui. L’arrêté d’expulsion lui reprochait « un discours prosélyte émaillé de propos incitant à la haine et à la discrimination et porteur d’une vision de l’islam contraire aux valeurs de la République ».


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :