Sénégal: la banquier et homme d’affaires Pathé Dione est mort

Publié le : 12/01/2023 – 23:07

Un grand monsieur de la finance africaine vient de disparaître. L’assureur et banquier sénégalais Pathé Dione est décédé jeudi à Paris à l’âge de 81 ans. L’homme d’affaires était le président et fondateur du groupe Sunu Assurances, présent dans 17 pays et avec une trentaine de filiales en Afrique de l’Ouest et centrale.

Publicité

Né en 1998, le groupe panafricain se revendique comme le leader de l’assurance vie dans la zone CIMA, la Conférence interafricaine des marchés d’assurance, avec un chiffre d’affaires en 2020 de plus de 206 milliards de francs CFA, soit 312 millions d’euros. Le dernier grand coup de Pathé Dione c’était en juillet dernier, quand le groupe Sunu rachetait plus de 54 % des parts de la banque française BNP Paribas de sa filiale sénégalaise la Bicis.

« C’est une grande perte pour le Sénégal et pour l’Afrique », regrette Moubarack Lô, président du Bureau de prospective économique à la Primature. « Pathé Dione symbolisait l’audace et également le succès, souligne-t-il, saluant un modèle remarquable de réussite africaine. Il a créé un groupe qui a réussi, qui est actuellement dans plusieurs pays, plus d’une dizaine de pays. Tout récemment, il a racheté l’essentiel des actifs de la BNP. La Banque nationale de Paris Paribas au Sénégal pour devenir majoritaire. Donc, c’est extrêmement rare de voir une privatisation à l’envers. C’est un entrepreneur africain qui rachète les parts d’une multinationale. Il était prêt à démarrer et réussir également cette nouvelle aventure. » 

Moubarack Lô salue également la mémoire d’un homme discret et d’une référence pour beaucoup. « C’est vrai qu’on n’entendait pas beaucoup parler de lui, c’est seulement quand il faisait des opérations d’envergure. C’est quelqu’un de très discret, mais qui réussit tout ce qui l’entreprend. C’est extrêmement rare, donc c’est vraiment un modèle qui va sans doute inspirer plusieurs générations d’entrepreneurs et de cadres africains pour le futur. » 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :