DIRECT. Guerre en Ukraine : des explosions retentissent à Kiev, des infrastructures prises pour cible, selon des responsables ukrainiens

Ce qu’il faut savoir

Plusieurs explosions ont retenti, samedi 14 janvier matin à Kiev, ont constaté des journalistes de l’AFP. Des responsables ukrainiens affirment que des frappes ont pris pour cible des infrastructures clés de la capitale de l’Ukraine. « Une attaque au missile sur des infrastructures essentielles » est en cours à Kiev, a annoncé un conseiller de la présidence ukrainienne Kyrylo Timochenko sur Telegram tandis que le maire de la ville Vitali Klitschko a rapporté des explosions dans le quartier de Dniprovskiy, appelant les habitants à « rester dans les abris ». Suivez notre direct.

Que se passe-t-il à Soledar ? L’incertitude demeure sur le sort de Soledar cette petite ville de l’est de l’Ukraine dont la Russie a assuré la veille avoir pris le contrôle à l’issue d’une bataille acharnée, une annonce démentie par Kiev. « Les combats pour Soledar se poursuivent », a assuré dans son rapport du soir l’état-major ukrainien sans autre précision. Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense avait de son côté affirmé qu’avait été achevée « le 12 janvier dans la soirée » la « libération de la ville de Soledar ». 

L’armée russe salue les mercenaires Wagner. Dans un rare signe de reconnaissance entre ces deux structures qui sont souvent entrées en rivalité sur le terrain en Ukraine, l’armée russe a salué ensuite dans un message les « actions courageuses » des combattants du groupe de mercenaires Wagner, dont les hommes ont mené « l’assaut direct contre les quartiers résidentiels de Soledar ».

Les déclarations ukrainiennes. Le porte-parole du commandement Est de l’armée ukrainienne, Serguiï Tcherevaty, avait affirmé dans la journée que ses troupes gardaient la situation « sous contrôle dans des conditions difficiles » face « aux meilleures unités (du groupe russe de mercenaires) Wagner et d’autres forces spéciales » russes. « C’est une phase difficile de la guerre », avait de son côté souligné la vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Maliar. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :