Guerre en Ukraine : « La Russie est extrêmement isolée » aux Nations unies, mais continue « à affirmer ses objectifs », selon l’ambassadeur français à l’ONU

Quatorze des 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU demandent l’arrêt des bombardements et « qu’on passe à une solution négociée », relate Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies. Mais la Russie maintient sa position.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 14/01/2023 06:50

Temps de lecture : 1 min.

« La Russie est extrêmement isolée », a déclaré samedi 14 janvier sur franceinfo Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies, après un nouveau Conseil de sécurité sur la guerre en Ukraine dans la nuit de vendredi à samedi. « Le Conseil de sécurité, c’est 15 membres, et 14 d’entre eux ont demandé à ce que les bombardements s’arrêtent et qu’on passe à une solution négociée », raconte-t-il. 

>> Guerre en Ukraine, suivez notre direct.

Des appels qui ne font pas pour autant bouger la posture de la Russie qui continue à « affirmer très clairement ses objectifs ». Des objectifs « qui consistent à exiger que l’Ukraine se rende et que l’Ukraine lui cède une partie de son territoire », rappelle Nicolas de Rivière. Une position ferme alors que les combats font rage autour de la petite ville de Soledar dans l’Est du pays que les Russes affirment avoir conquis

La solution négociée ne semble pas proche, et le représentant permanent de la Russie aux Nations unies l’a rappelé cette nuit. « Il a encore dit tout à l’heure qu’il souhaitait que l’Ukraine cède aux exigences de son pays, sinon la solution sera militaire », relate Nicolas de Rivière.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :