Le thermomètre va renouer avec les normales de saison dès dimanche, prévient Météo France, après une période de douceur inquiétante

L’ensemble des massifs montagneux verra tomber la neige à assez basse altitude et les températures chuteront pour retrouver les normales de saison, voire en dessous.

La vague de chaleur hivernale exceptionnelle que la France a connu ces dernières semaines s’achève. A compter de dimanche 15 janvier et pendant le début de la semaine, « le pays va connaître une séquence très perturbée et fraîche, avec des pluies, de forts vents, et de la neige à basse altitude », a prévenu Météo France dans une note publiée vendredi sur son site internet.

Loin d’être une vague de froid, cette séquence permettra à l’Hexagone de renouer avec des températures hivernales traditionnelles. Dès dimanche, « c’est un retour aux températures de saison », poursuit le prévisionniste. « Au vu des derniers hivers, cela constitue déjà une nouvelle en soi », relève-t-il encore.

Les températures pourront descendre sous les normales de saison par endroits, comme dans certaines zones du Grand Est, ont confirmé à France 3 Champagne-Ardenne des prévisionnistes de l’agence : « On aura 3 degrés en dessous des normes de saison pour les températures maximales, pour les minimales, ce sera 2 degrés en dessous. On peut s’attendre à du zéro degré, -3 et -2 degrés pour la Haute-Marne et des gelées la semaine prochaine », précisent-ils.

Dans la journée de dimanche, « le flux d’altitude basculera (…) progressivement au Nord-Ouest favorisant l’incursion d’air plus froid sur une grande partie du territoire », poursuit Météo France pour expliquer ces conditions hivernales. « La limite pluie-neige s’abaissera alors rapidement en journée, signant un retour de la neige en moyenne montagne. » 

Dès la nuit de dimanche à lundi, « le vent soufflera sur les côtes atlantiques et de la neige tombera à basse altitude, d’abord dans le Nord-Est lundi. Au pied des Pyrénées, le temps deviendra durablement très pluvieux », continue la note, qui précise que « cette situation agitée devrait se poursuivre jusqu’au moins en milieu de semaine. »

« L’ensemble des massifs montagneux verra tomber la neige à assez basse altitude, et les cumuls seront notables partout, jusqu’aux altitudes les plus modestes, à l’exception des Alpes du sud un peu à l’écart », résume encore Météo France, qui précise que ces conditions devraient durer « jusqu’au moins en milieu de semaine. »

Dans un article publié vendredi, Météo France rappelait ainsi que « les hivers les plus froids appartiennent désormais aux livres d’histoires. » Sous l’effet du réchauffement climatique causée par les activités humaines, tous les hivers depuis 2014 ont connu une température moyenne au-dessus de la normale 1981-2010 et « ces 15 dernières années, on a mesuré 4 des 5 hivers les plus chauds de l’histoire, en 2007, 2014, 2016 et 2020. » 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :