Allemagne: des milliers de manifestants anti-charbon veulent sauver Lützerath

Publié le : 14/01/2023 – 23:56

Suite à un compromis, l’ancien village abandonné de Lützerath (ouest de l’Allemagne) doit être détruit pour permettre l’extension d’une mine de charbon à ciel ouvert. Ce samedi, une grande manifestation a mobilisé des milliers de personnes.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

C’est dans la boue et sous la pluie qu’a eu lieu la manifestation des militants opposés à la disparition du village de Lützerath au profit de l’extension d’une mine de charbon à ciel ouvert, l’une des plus grandes d’Europe.

Les manifestants venus de toute l’Allemagne avaient fait le déplacement. Greta Thunberg était également présente sur place. « Le charbon doit rester dans le sol. Le climat ne doit pas être sacrifié à la croissance à court terme et à l’avidité des entreprises », a-t-elle lancé. L’activiste suédoise a aussi critiqué le gouvernement allemand qui a passé l’accord avec le géant allemand de l’énergie RWE, qui prévoit que Lützerath disparaisse, mais que cinq autres villages soient sauvés, et l’abandon du charbon avancé de 2038 à 2030.

Des échauffourées avec la police

Les 35 000 manifestants d’après les organisateurs – 15 000 selon la police – n’étaient pas convaincus par ce compromis. Ils ont tenté de pénétrer sans succès sur le site de l’ancien village d’où une cinquantaine de militants anti-charbon n’ont pas encore été expulsés. Des échauffourées ont eu lieu entre les manifestants et la police et des blessés sont à déplorer.

Avec l’arrivée de la nuit, la plupart des opposants au charbon avaient quitté le site. Depuis le milieu de la semaine, la police s’est activé à expulser les activistes qui occupaient le site.

► À lire aussi : Reportage international – Allemagne: la transformation des exploitations minières se heurte à de nombreuses difficultés


Continuer à lire sur le site France Info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :