Manifestations en Iran : la parole d’Iraniennes au cœur de la protestation

Publié le 15/01/2023 20:46

Manifestations en Iran : la parole d’Iraniennes au cœur de la protestation
France 2
Article rédigé par

D. Schlienger, S. Perez, S. Thiébaut, F. Delany, N. MurviedroFrance 2

France Télévisions

La contestation contre le pouvoir iranien continue. Elle a débuté avec la mort de Mahsa Amini, étudiante de 22 ans, aux mains de la police des mœurs à Téhéran le 16 septembre. Aujourd’hui, les Iraniennes manifestent, mais de manière différente.

Même sous la neige, les Iraniens réclament la liberté. Sur des voitures, on peut lire “mort à Khamenei”, “femmes, vie, liberté”. Dans les rues de Téhéran, une simple bataille de boules de neige est un geste de protestation, car des femmes sont dehors, sans voile, risquant la prison. “Je ne couvre pas mes cheveux, car je pense que c’est la moindre des choses. On a un peu gagné. On n’est pas au bout du chemin”, dit une Iranienne, opposante au pouvoir.

La peur est malgré tout omniprésente dans la vie de ces femmes. Témoigner, même de manière anonyme, c’est risqué sa vie. “On a décidé de changer notre façon de protester, car la répression était sauvage. On payait un trop lourd tribut. (…) On imprime des tracts, on les distribue dans la rue. Tout ce que le régime demande de faire, on fait l’inverse », témoigne une manifestante. Les simulacres de procès, les peines de mort ne font qu’accroître la colère. Aux revendications sajoutent la grogne contre la vie chère, le manque d’eau et de gaz. Pour le moment, le pouvoir ne change pas de politique, reprochant même les difficiles conditions de vie aux manifestants. 


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :