La châtaigne des Cévennes reconnue en AOP

L’AOP a été enregistrée lundi par la Commission européenne. C’est un label européen qui protège aussi le nom du produit dans toute l’Union européenne.

Article rédigé par

Radio France

Publié le 16/01/2023 17:40

Temps de lecture : 1 min.

La châtaigne des Cévennes a été reconnue lundi 16 janvier en appellation d’origine protégée (AOP), a appris France Bleu Hérault auprès de l’Inao, l’Institut national de l’origine et de la qualité.

L’AOP a été enregistrée lundi par la Commission européenne. L’AOP désigne « un produit dont toutes les étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique, qui donne ses caractéristiques au produit », selon l’Inao. C’est un label européen qui protège aussi le nom du produit dans toute l’Union européenne.

Les règles d’élaboration d’une AOP sont inscrites dans un cahier des charges très précis. Elles peuvent faire l’objet de procédures de contrôle par un organisme indépendant agréé par l’Inao.

Cette reconnaissance permet aussi de valoriser le terroir cévenol, à la fois concernant son aire géographique et le savoir-faire local. La production de châtaigner se situe ainsi sur le massif étendu des Cévennes : le Gard, la Lozère et l’Hérault ainsi que quelques communes de départements périphériques. L’AOP concerne aussi bien le fruit frais, sec ou en farine.

Dans les Cévennes, il y a 70 castanéiculteurs, arboriculteurs et ateliers de transformation. La production est estimée selon l’Inao à 120 tonnes de châtaignes en 2022.


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :