Les vœux aigres-doux de Darmanin aux syndicalistes policiers

Réservé aux abonnés

Le « bloc Alliance-Unsa Police », majoritaire, promet « une mobilisation massive » sur les retraites. « Vous ne travaillerez pas plus », assure le ministre de l’Intérieur.

Par

Le ministre de l'Interieur Gerald Darmanin, a l'Elysee, le 22 decembre 2022.
Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, à l’Élysée, le 22 décembre 2022. © Christophe Petit Tesson/EPA

Temps de lecture : 8 min

Comme s’il s’agissait de montrer ses muscles pour impressionner la partie adverse, partout dans la salle le même message, affiché aussi en lettres géantes en arrière-plan de la scène : « Alliance-Unsa = 62 % des voix dans les commissions administratives paritaires ».

Le « bloc syndical », constitué l’an dernier par ces deux organisations syndicales policières, a raflé la mise aux élections professionnelles du 8 décembre, et leurs dirigeants ne se sont pas privés de le claironner, à la faveur de leurs vœux au ministre de l’Intérieur, lundi 16 janvier, au musée des Arts forains, à Paris.

Malgré le lieu, les esprits n’étaient pas vraiment à la fête, à quelques jours de la première manifestation contre la réforme des retraites, jeudi 19 janvier, partout en France. « Je vous le dis solennellem…

Je m’abonne


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :