« Qui aurait pu prédire la crise climatique ? » : Emmanuel Macron répond aux critiques dans une vidéo et dénonce « beaucoup de mauvaise foi »

Le chef de l’État a affirmé avoir voulu dire « qu’au fond », la crise est arrivée « encore plus vite que prévu ».

Article rédigé par

France Télévisions

Publié le 17/01/2023 22:06

Temps de lecture : 1 min.

« J’ai été mal compris ». Dans une vidéo publiée mardi 17 janvier sur sa chaîne Youtube, dans laquelle il répond aux questions des Français sur l’écologie, Emmanuel Macron est revenu sur une phrase prononcée lors de ses vœux pour 2023 : « qui aurait pu prédire la crise climatique ? ». La sortie avait immédiatement suscité de nombreuses critiques, agaçant entre autre les scientifiques.

« On a voulu me faire dire que, au fond, je n’aurais jamais lu aucun rapport du Giec. Qu’est-ce que j’ai simplement voulu dire ? C’est qu’au fond ça a été encore plus vite que prévu », s’est défendu le président. « Même toutes celles et ceux qui, depuis des années, alertent sur l’effondrement de la biodiversité, sur le dérèglement du climat, ont dit ‘regardez, l’été dernier, ça va encore plus vite qu’on ne l’avait prédit et on est encore plus touchés qu’on ne l’avait prévu’. J’ai rien voulu dire de plus », a-t-il poursuivi. 

« J’ai le sentiment qu’il y a eu quand même beaucoup de mauvaise foi », a-t-il ajouté, déplorant qu’on ai voulu le « caricaturer en un message de déni ». « Ce n’est pas très crédible comme attaque », « ça fait des années qu’on agit », a enfin plaidé le chef de l’Etat, qui assure pourtant « entendre les critiques, toujours », et dit partager « la pression pour faire plus ».


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :