Forum de Davos : dans une lettre adressée aux dirigeants mondiaux, plus de 200 millionnaires demandent à être plus taxés

Cette lettre, signée par des millionnaires provenant de 13 pays différents, est un appel aux dirigeants mondiaux pour la mise en place d’un impôt sur les plus fortunés. 

Article rédigé par

Radio France

Publié le 18/01/2023 06:35

Temps de lecture : 1 min.

Plus de 200 millionnaires, dont deux Français, demandent mercredi 18 janvier, dans une lettre adressée aux dirigeants mondiaux relayée par Oxfam France et à l’occasion du forum économique de Davos, à être plus taxés « pour notre bien commun ».

>> Faut-il « abolir » les milliardaires ? Le débat du Talk franceinfo

Cette lettre, signée par des millionnaires provenant de 13 pays différents, est un appel aux dirigeants mondiaux pour la mise en place d’un impôt sur les plus fortunés, alors que depuis 10 ans, selon Oxfam, les plus riches dans le monde ont vu leur patrimoine augmenter de 50%. « Vous, nos représentants dans le monde, devez nous taxer, nous les ultra-riches, et vous devez commencer maintenant », écrivent les millionnaires dans leur lettre. « Taxez les ultra-riches et faites-le maintenant. C’est une économie simple et de bon sens », poursuivent-ils, évoquant « un investissement pour notre bien commun et un avenir meilleur ». « En tant que millionnaires, nous voulons faire cet investissement ».

Parmi les signataires de cette lettre figurent deux Français, un homme nommé Jonathan Hallama et une femme nommée Eugénie E., dont le nom de famille n’est pas précisé dans sa totalité. Figurent également l’acteur américain Mark Ruffalo et la productrice américaine Abigaïl Disney, petite nièce de Walt Disney.

« En France, plus de 120 000 personnes possèdent un patrimoine supérieur à cinq millions de dollars. Tout en haut de l’échelle, Bernard Arnault est désormais l’homme le plus riche au monde », commente Oxfam France dans un communiqué, ajoutant que « taxer la fortune des milliardaires français à hauteur d’à peine 2% permettrait de financer le déficit attendu des retraites ».


Continuer à lire sur le site France Info

%d blogueurs aiment cette page :