Publicités

Voisins du troisième type cherche à faire rire sur un sujet pas forcément drôle [critique]

Six ans après sa sortie, la comédie avec Ben Stiller arrive seulement en clair à la télévision.

En septembre 2012 sortait Voisins du troisième type, une comédie sur les “neighbours watch”, les comités de quartiers effectuant des rondes de surveillance par peur des attaques ou cambriolages. Ecrit par Seth Rogen et Evan Goldberg, les scénaristes du délirant Sausage Party, plus récemment, et mené par Ben Stiller, Jonah Hill, Richard Ayoade ou encore Vince Vaughn, le film tournait en dérision ce concept en montrant ces voisins paranos menacés par des extra-terrestres. Un délire à prendre au second degré, donc. Pourtant sa promotion avait été malmenée par le meurtre d’un jeune noir-américain par un membre d’une milice de quartier. Le long métrage avait été reporté, une polémique autour de son concept avait enflé sur les réseaux sociaux, enflammée par des tweets de Spike Lee.

Sausage Party : au-delà du trash

A l’occasion de la première diffusion du film en clair, sur TFX à 21h, nous republions notre critique : “Voisins du troisième type cherche à faire rire sur un sujet pas forcément drôle, les comités de quartier, révélateurs de la paranoïa ambiante aux États-Unis – à la suite du meurtre d’un jeune Noir par un vigile trop zélé, la sortie du film a d’ailleurs été repoussée. Ici, la question de fond (la nature de la menace) est esquivée en recourant à un truc usé : les agresseurs sont des extraterrestres, par conséquent on peut les massacrer sans arrière-pensées. La réputation des interprètes, elle, suffit à donner envie d’aller voir le film. Certes, on rit de temps en temps (à condition d’accepter un registre grossier, la plupart des vannes portant sur le sexe et la bière), mais le script est faible, les personnages féminins sous-employés, et une intrigue secondaire maladroite révélant la stérilité de Ben Stiller laisse une impression de malaise.”


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :