Publicités

Disney + : on vous dit TOUT sur la future plateforme de streaming

Toutes les infos officielles, toutes les séries annoncées, touts les films originaux, tous les projets en cours…

Bob Iger l’a dit : la plateforme de streaming de Disney sera “la plus grande priorité de la compagnie durant l’année 2019.” Et si le PDG le dit de manière aussi nette, c’est que le projet est à la mesure des enjeux. Le mastodonte hollywoodien du divertissement veut chatouiller Netflix sur le marche des plateformes de Streaming. Et il a bien compris que pour avoir une chance, il ne pouvait pas faire les choses à moitié. Le projet est pharaonique, et se prépare minutieusement depuis des mois, dans les bureaux de Burbank, Californie. Voilà tout ce qu’on sait pour le moment.

Bob iger disney abaca

Le titre officiel

Disney +. Voilà comment s’appellera la plateforme, comme l’a dévoilé Bob Iger récemment (et non Disney Play, comme cela était évoqué durant l’été).

Quelle date de lancement ?

Ce n’est pas pour demain. La marque aux grandes oreilles veut prendre son temps et a calé un lancement pour fin 2019, comme l’a confirmé Iger lors de la dernière conférence sur les résultats financiers du groupe.

Quel prix ?

Aux dernières nouvelles, la compagnie aurait pour ambition d’attirer le chaland avec un produit très attractif, financièrement et voudrait proposer (au moins au démarrage) un abonnement moins cher que celui de Netflix. Sachant que les formules de ce dernier sont entre 8 et 14 dollars par mois aux Etats-Unis, les spécialistes hollywoodiens tablent sur un lancement autour de 6 dollars. A confirmer.

Pas de R-Rated

Disney veut rester fidèle à ses valeurs, à son image et ne cherchera pas à sortir des sentiers battus. Tout ce qui sera disponible sur sa plateforme sera (plus ou moins) tout public. Comprenez des programmes pour toute la famille, et évitant soigneusement le classement R-Rated (moins de 17 ans). Notons qu’en rachetant la Fox, Disney devient aussi l’associé majoritaire de la plateforme Hulu. C’est sur ce service de streaming américain que seront développés des projets pour adultes. Disney laissera aussi à Netflix le créneau des séries Marvel sombres et brutales, comme Daredevil, Jessica Jones

disney + page disney

De gros investissements

Disney + demande de gros investissements. On sait que Netflix met plusieurs milliards de dollars sur la table chaque année, pour renforcer son catalogue et ainsi aller chercher les abonnés. Un modèle coûteux, mais qui a fait ses preuves et que Disney devrait suivre. Ainsi, la série Star Wars de Jon Favreau, plus gros projet de la plateforme, aura un budget estimé à 100 millions de dollars pour 10 épisodes. Selon les prévisions, il faudrait 40 millions d’inscrits pour que le groupe rentre dans ses frais. Mais qu’il faudra plusieurs années avant que le service ne devienne véritablement rentable. 

De très grosses séries événements en vitrine

Comme Netflix a pu compter sur House of Cards, Stranger Things ou Daredevil ces dernières années, pour se lancer sur le marché, Disney + aura besoin de séries fortes, pour faire office de produits d’appel. Des têtes de gondole, comme au supermarché, pour appâter le chaland. Le groupe va ainsi logiquement mettre le paquet sur ses licences fortes (Star Wars, Marvel etc…) pour faire l’événement.
 

The Mandalorian disney

Star Wars : The Mandalorian
Une série qui se situera entre Le Retour du Jedi et Le Réveil de la Force. Elle suivra “un flingueur solitaire, dans les confins de la galaxie, loin de l’autorité de la Nouvelle République”, d’après les histoires de Boba et Jango Fett. Réalisée et produite par Jon Favreau (Iron Man), elle réunira Pedro Pascal et Gina Carano au casting.

> Star Wars : le préquel de Rogue One
Centré sur Cassian Andor, le personnage incarné par Diego Luna dans le film de 2016, ce préquel suivra “les aventures de l’espion rebelle Cassian Andor pendant les années de formation de la Rébellion et avant les événements de Rogue One… Ce thriller d’espionnage passionnant explorera des récits remplis d’espionnage et de missions audacieuses, menées pour redonner espoir à une galaxie sous l’emprise d’un empire impitoyable.”
 

loki marvel

> Loki, la série Marvel
C’est la seule confirmée officiellement : le frère de Thor, Loki, va débarquer sur le petit écran, après Avengers 4, et toujours sous les traits de Tom Hiddleston. Marvel Studios est bel et bien en train de développer cette toute nouvelle série qui sera disponible en exclusivité sur Disney +.

> Une série sur La Sorcière Rouge
Celle-là est encore en projet, mais l’idée de faire un show sur Scarlet Witch, la mystérieuse Sorcière rouge, apparue à partir d’Avengers 2, est bien en discussion chez Disney. Avec Elizabeth Olsen qui devrait reprendre son rôle. Et Paul Bettany aussi. Une série limitée, pour six à huit épisodes seulement.

> Une série sur Faucon et Le Soldat de l’Hiver
Le co-producteur exécutif d’Empire, Malcolm Spellman, a été embauché pour travailler sur le projet, qui devrait faire revenir Anthony Mackie et Sebastian Stan (qui jouent Sam Wilson et Bucky Barnes dans les films Marvel).

> Une série sur Hawkeye
Parmi les projets Marvel en discussion, une série dédiée à l’archer serait très sérieusement à l’étude. Le show montrerait Clint Barton en train de former quelque pour prendre sa succession derrière l’arc des Avengers. Cela arrive dans les comics et c’est Kate Bishop, sa petite protégée, qui hérite alors du carquois. Cette membre des Young Avengers, créée en 2005, est la troisième incarnation d’Hawkeye dans les comics. Marvel. Et la rumeur enfle déjà : la star de 13 Reasons Why, Katherine Langford, qui vient de s’engager pour jouer un rôle mystère dans Avengers 4, sera-t-elle la fameuse Kate Bishop ? Dans cette idée, la jeune femme serait introduite au grand public dans Avengers 4 et sa relation avec Clint serait alors explorée plus en détail dans la série Hawkeye

> Rocket et Groot aussi ?
Il s’agit plus d’une rumeur qu’autre chose, mais de source sûre, chez Disney, on cherche à produire le plus de séries Marvel possibles, tirées des Avengers. L’idée d’un show consacré à Nick fury a été évoqué, tout celle d’une série centrée sur Rocket et Groot, les deux trublions des Gardiens de la Galaxie, adorés par les fans.
 

Les autres séries en développement

DR

> Une série High School Musical
Joshua Bassett sera le nouveau Zac Effron. Il incarnera Ricky, un élève de seconde, “cynique mais charmant”, l’ado central des 10 épisodes de High School Musical: The Musical. Cette série adaptée des téléfilms suivra un groupe de lycéens qui décide de monter une comédie musicale High School Musical, avec le club de théâtre du bahut. Filmé comme un faux documentaire (à la The Office), chaque épisode comprendra une chanson originale, ainsi qu’une nouvelle version d’une chanson culte de la franchise.

> Une série High Fidelity
En avril 2018, Disney a annoncé préparer une adaptation télé du film culte, porté par John Cusack en 2000. Scott Rosenberg reviendra au scénario de la série qui mettra en vedette une femme. Zoë Kravitz a été choisie comme personnage principal. La première saison comportera dix épisodes.

> Un remake de Mighty Ducks en série
Misant encore sur ses licences, Dinsey souhaite relancer les Mighty Ducks, en faisant une série basée sur le classique, Les Petits Champions. Le scénariste original du film, Steven Brill, est à l’écriture pour ABC Signature Studios. Jordan Kerner, qui a produit les films, est également dans le coup.

Des séries animées originales

DR

> Dans l’univers de Monstres & cie
Annoncée très tôt, cette série d’animation 3D reste pour le moment très mystérieuse. Retrouvera-t-on Bob et Sulli ou suivrons-nous de nouveaux personnages à Monstropolis ?

> Star Wars: The Clone Wars, le retour inattendu
Cinq ans après l’annulation de Star Wars: The Clone Wars, le groupe aux grandes oreilles a annoncé avoir commandé 12 nouveaux épisodes. Un revival et une saison 7, qui ramènera donc Anakin Skywalker et Obi Wan Kenobi… et aussi Ahsoka à l’écran !

Des films originaux déjà en tournage

Noelle Kendrick Instagram Anna Kendrick

> Noelle
Dans ce long-métrage original réalisé par Marc Lawrence, l’actrice Anna Kendrick joue Noelle Claus, la fille de Santa Claus, comprenez le Père Noël. Elle donne la réplique à Bill Hader, Billy Eichner et Shirley MacLaine. Le film est déjà prêt mais Disney le garde, comme parfait film de Noël pour son lancement, aux alentours des fêtes de fin d’année 2019…

> Magic Camp
Un long-métrage de Mark Water, et écrit par Steve Martin, porté par Adam DeVine, Jeffrey Tambor et Gillian Jacobs. L’histoire suit Andy, un célèbre magicien professionnel, qui sous l’impulsion de son ancien mentor et propriétaire du Magic Camp, Roy Preston, revient dans le camp de magie de sa jeunesse dans l’espoir de relancer sa carrière. Au lieu de cela, il trouve l’inspiration avec son groupe de magiciens novices.

> Stargirl
Adaptation du roman éponyme de Jerry Spinelli, le film réunit Grace VanderWaal, Graham Verchere et Giancarlo Esposito. L’histoire suit Stargirl Caraway, une adolescente scolarisée à la maison qui s’inscrit dans un lycée de l’Arizona, modifiant ainsi l’écosystème du corps étudiant avec sa non-conformité…

> Timmy Failure
Par le réalisateur oscarisé de Spotlight, Tom McCarthy, et avec Ophelia Lovibond. L’histoire suit un garçon de 11 ans qui se croit le meilleur détective de la ville et dirige l’agence Total Failure Inc. avec son partenaire, un ours polaire imaginaire de 1 200 kilos et son acolyte Rollo Tookus…

> Togo
Ce film d’aventure réalisé par Ericson Core mettra en vedette Willem Dafoe. Il racontera le destin de deux personnages clés de la “Course au sérum de 1925” (connue aussi sous le nom de la Grande course de la Miséricorde). Un transport improvisé et en urgence en Alaska, par chemins de fer puis par traîneaux à chiens, d’une caisse de sérum anti-diphtérique sur plus de mille kilomètres entre Anchorage et Nome, ville recluse et touchée par une épidémie mortelle.

Du Disney en live action

Dans la veine du carton de La Belle et le Bête et en attendant celui de Dumbo ou du Roi Lion, la plateforme va miser sur quelques versions revisitées des classiques de la marque aux grandes oreilles.

Disney

> Merlin l’Enchanteur, le film
L’adaptation de Merlin l’Enchanteur en live devrait être réalisée par Juan Carlos Fresnadillo (28 semaines plus tard). Au scénario, on retrouvera Bryan Cogman, l’un des auteurs de la série Game of Thrones.

> La Belle et le clochard, le film aussi 
Ce film écrit par Andrew Bujalski (Funny Ha Ha, Computer Chess) et réalisé par Charlie Bean (Lego Ninjago, le film), mêlera prises de vue réelle (live-action) et images de synthèse. L’actrice américaine Tessa Thompson (Thor : Ragnarok, Creed) va prêter sa voix à Lady, la célèbre héroïne canine de Disney. Elle rejoint Justin Theroux (The Leftovers) qui doublera le clochard, Tramp.

> Peter Pan en projet
Egalement en développement, une nouvelle adaptation en live action de Peter Pan, cette fois plus proche du dessin animé et dirigée par David Lowery. L’auteur Toby Halbrooks sera au scénario.

Des remakes de films familiaux cultes comme Chérie, j’ai rétréci les gosses

chérie les gosses disney

D’autres longs-métrages originaux sont dans les starting-blocks. Des projets adaptés de films cultes, que Disney souhaite remettre au goût du jour. Comme Chérie, j’ai rétréci les gosses (1999) ou Le Père de la mariée (1991) la comédie portée par Steve Martin. Ou encore À nous quatre (1998), qui a fait connaître Lindsay Lohan. Et même Un remake de Trois hommes et un couffin (Three Men and a Cradle).

Le catalogue à disposition

Disney + devrait comporter environ 7 000 épisodes de télévision et 500 films, profitant de la bibliothèque énorme de Walt Disney Studios, avec ces classiques Disney (de Blanche-Neige et les sept nains à Zootopie en passant par Aladdin, Le Roi Lion etc..), Pixar, (Toy Story, Le Monde de Nemo, Les Indestructibles…) des films live pour toute la famille (L’Île au trésor, Tron, Benjamin Gates, Maléfique, Tomorrowland…), les films du Marvel Cinematic Universe ou encore les films Disneynature. Le contenu de la chaîne nationale National Geographic, appartenant à Fox, sera également inclus dans le service. En revanche, les films de la franchise Star Wars ne seront pas disponibles au lancement du service, puisque leurs droits de diffusion en streaming aux États-Unis sont détenus par Turner Broadcasting jusqu’en 2024.

Disney a payé plus de 70 milliards de dollars pour racheter l’un de ses fameux concurrents. Et donc l’intégralité de son catalogue. On peut logiquement supposer que la plateforme profitera d’avoir mis la main sur une tonne de licences pour booster son catalogue Disney +. On pourrait ainsi y retrouver tous les films X-Men, ou tous les chefs-d’oeuvres de Fox Searchlight (Juno, The Grand Budapest Hotel, Birdman…) et pourquoi pas des séries cultes comme X-Files, 24 heures chrono ou même… les 600 épisodes des Simpson ?


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :