On a vu la bande-annonce démente d’Indiana Jones 5

Au D23, Disney a dévoilé le trailer surexcitant du film de James Mangold, avec évidemment Harrison Ford de retour dans le rôle. Pour l’ultime fois, a-t-il confirmé. Première était sur place.

Moment de folie au D23 Expo, le grand raout Disney où la firme de Burbank présente une grande partie de ses projets pour les mois et les années à venir. Après une série d’annonces très molles autour de l’univers Star Wars (uniquement des séries Disney+, pas un seul film à se mettre sous la dent), Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm, a terminé son panel en présentant les premières images d’Indiana Jones 5 – dont le titre officiel est pour le moment tout simplement Indiana Jones. La foule s’est levée comme un seul homme pour accueillir sur scène l’éternel explorateur lui-même, Harrison Ford. Visiblement ému (on jurerait avoir vu une larme couler), il assurait aux 7 500 personnes présentes au convention center d’Anaheim être « très fier » du travail du réalisateur James Mangold, présent à ses côtés avec l’actrice Phoebe Waller-Bridge. « On a une vraie aventure humaine à raconter, et c’est un film qui va vous botter le cul », a-t-il lancé, avant de confirmer qu’il s’agira de sa dernière apparition dans le rôle. « This is it ! »

Et cette bande-annonce, alors ? Surexcitante et menée à un rythme dingue : l’esprit des trois premiers films semble intact, et Mangold nous promène entre une ville désertique (où Indy semble se souvenir de son passé) et New York (pour une parade et une course-poursuite à cheval dans le métro), avec entre deux des plans sur Mads Mikkelsen en uniforme nazi, une scène d’action sur un train, une séquence très rigolote où Indy fait claquer son fouet face à une dizaine d’hommes armés (une sorte de miroir de la scène culte du premier film). Le trailer nous apprend également que Phoebe Waller-Bridge, dont le rôle était encore inconnu, joue la filleule d’Indiana Jones. Et sur plusieurs images, Harrison Ford est rajeuni numériquement (l’effet est assez saisissant), ce qui questionne sur la temporalité de l’histoire, qui n’a pas été dévoilée.

Pour en savoir plus, il faudra attendre que Lucasfilm décide de publier en ligne la bande-annonce (on sera évidemment là pour la décortiquer), mais en l’état James Mangold semble avoir réussi l’impossible pari de passer après Steven Spielberg. Indiana Jones 5 sortira en juin 2023.


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :