Léa Seydoux rejoint Vincent Cassel chez David Cronenberg

Le cinéaste assure que « The Shrouds ne sera pas un film français ».

Avant d’étendre l’univers de son film Scanners en série télé pour HBO, David Cronenberg doit filmer The Shrouds, un film au concept dérangeant dont il a le secret : un homme incarné par  Vincent Cassel y développe un système de cercueils aux parois transparentes, afin que les proches en deuil puissent veiller leurs morts, les observer, leur parler… mais aussi voir leurs dépouilles se décomposer en temps réel. Une idée qui créé la controverse, jusqu’à ce que sa société soit vandalisée.

David Cronenberg assure que The Shrouds sera un film très personnel (« les gens qui me connaissent bien sauront quelles parties du film sont autobiographiques », assure-t-il, relayé par Screen Daily), et il a embauché pour ce projet des comédiens qu’il connaît bien : la star des Promesses de l’ombre (2007) et A Dangerous Method (2011) interprétera donc le personnage principal, et Léa Seydoux, qu’il a récemment filmée dans Les Crimes du futur, sera aussi de la partie. Dans le rôle de la femme décédée du héros ? Ou pour incarner un autre personnage ? Pour l’instant, le cinéaste n’en dit pas plus. Il a simplement précisé lors du festival de San Sebastian qu’il ne s’agirait « pas d’un film français » malgré la présence de ces deux comédiens, et qu’il le tournerait au printemps prochain dans sa ville, à Toronto. Notez que ce projet marque au passage les retrouvailles entre les deux acteurs, Seydoux et Cassel ayant partagé l’affiche de La Belle et la Bête, de Christophe Gans, en 2014, puis de Juste la fin du monde, de Xavier Dolan, en 2016.

Christophe Gans décrypte sa version de La Belle et la Bête
Continuer à lire sur le site d’origine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :