Oui, les séries DC seront liées désormais au DC Universe de James Gunn

Le nouveau patron de DC Studios promet une franchise totalement transmédias.

Il a été à bonne école chez Marvel. James Gunn sait qu’une bonne franchise de super-héros, en 2023, est une franchise transmédias, dont les films et les séries sont interconnectés. Alors maintenant qu’il est le patron de DC Studios (avec Peter Safran), il va évidemment adopter cette stratégie. D’autant que lui-même a déjà commencé avec sa série Peacemaker, dérivée de The Suicide Squad.

Interpellé par un Internaute ce week-end, James Gunn a été très clair : « Est-ce que vous envisagez de faire plus de séries télévisées sur les personnages DC qui s’ajouteront à l’histoire du DCEU ? » 

« Oui, très certainement », a répondu James Gunn. « Le DC Universe sera connecté à travers le cinéma et la télévision (et l’animation). »

James Gunn suggère aussi que les prochains jeux vidéo DC développés par Warner Bros. seront aussi liés à la saga ciné, suggérant une expérience transmédias totale. Le cinéaste ouvre juste la possibilité à des « délires animés qui pourront continuer à être indépendants dans le futur ». 

On pense ici la série sur Harley Quinn, qui ne peut être canon dans la mythologie du DCUniverse. 

Côté séries live action, en plus de Peacemaker, on sait que Le Pingouin de Colin Farrell aura sa propre série tirée de The Batman.

Reste que la mission principale que semble se fixer DC Studios désormais est une harmonisation d’un univers qui s’est largement dispersé au cours de la décennie passée. Il ne devrait plus y avoir qu’un seul Batman, mais aussi certainement qu’un seul Barry Allen / The Flash et même qu’un seul Superman. Les jours de Tyler Hoechlin en cape rouge semblent comptés, tandis que la fin de Grant Gustin en Speedster est déjà actée (la série se finira l’an prochain avec la saison 9).


Continuer à lire sur le site d’origine

%d blogueurs aiment cette page :