Herbert Diess prend les rênes de Volkswagen pour oublier les scandales

L’Autrichien Herbert Diess a été nommé jeudi soir à la tête du géant allemand de l’automobile Volkswagen, pour tourner la page du vaste scandale du diesel qui éclabousse le secteur depuis 2015.
%d blogueurs aiment cette page :