Publicités

Lpliz, l’application qui vient en aide aux plus fragiles

Vous avez l’épaule cassée et ne pouvez pas, temporairement, porter votre sac à dos dans le bus ? Vous êtes trop âgés pour monter votre sac à provisions au sixième étage sans ascenseur de votre immeuble ? Vous souffrez d’un léger handicap, que personne ne voit, mais vous avez besoin d’aide pour brancher votre ordinateur au vidéoprojecteur avant une réunion de travail ? Autant de situations de la vie quotidienne pour lesquelles l’application Lpliz – prononcez « Help please » – a été conçue. « Elle permet aux personnes atteintes d’une fragilité temporaire ou définitive de planifier leurs déplacements ou de signaler leur présence, mais aussi de préciser le degré d’assistance dont elles ont besoin pour telle ou telle activité », explique Daniel Tinmazian, fondateur de l’association Lpliz, installée à Valbonne Sophia Antipolis. Les personnes désireuses de leur venir en aide prennent alors contact via l’application, puis sont évaluées par celles qu’elles ont assistées.

Des grands groupes intéressés

« J’avais ce projet en tête depuis 2013, car je suis moi-même papa d’une fille souffrant d’un handicap invisible, qui a besoin d’aide pour faciliter certaines de ses activités », raconte Daniel Tinmazian. Créée en septembre 2016, son association a pu bénéficier d’une première collecte de 15.724 euros, qui s’est achevée sur KissKissBankBank en février 2017. L’application est sortie sur le Google Play en février 2018 et a été téléchargée 3.000 fois, pour une moitié par des aidants et pour l’autre par des personnes fragilisées.

Cette application grand public est gratuite, mais Daniel Tinmazian réfléchit à une version « privée », qui sera payante. « Plusieurs grands groupes voudraient utiliser Lpliz pour faciliter l’inclusion sociale de leurs salariés en situation de handicap  », relate-t-il. Une nouvelle collecte de fonds est envisagée pour cet été.

Date de création : 2016

Président-fondateur : Daniel Tinmazian

Equipe : 10 bénévoles

Secteur : associatif


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :