Publicités

Les comptes de la Nation en 2017

En 2017, l’activité accélère nettement en France : le produit intérieur brut (PIB) en euros constants s’accroît de 2,2 %, après + 1,2 % en 2016 et + 1,1 % en 2015.La consommation des ménages ralentit, mais les dépenses d’investissement accélèrent de façon notable. Les exportations accélèrent plus fortement que les importations, si bien que la contribution des échanges extérieurs à la croissance du PIB en volume redevient légèrement positive. Néanmoins, le déficit des échanges extérieurs augmente en valeur en raison du rebond des prix pétroliers. Le pouvoir d’achat du revenu disponible brut des ménages ralentit, du fait de l’accélération des prix. Le taux d’épargne des ménages augmente légèrement, alors que le taux de marge des sociétés non financières est stable à 31,9 %.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :