Publicités

2CRSI veut valoriser ses serveurs de haute performance en Bourse

Fondé en 2004, 2CRSI, dont l’acronyme traduit l’évolution de son business model du conseil à la conception et à la recherche en services informatiques, a toujours suivi une trajectoire croissante et rentable. En quête de notoriété pour valoriser le potentiel de ses solutions informatiques uniques à l’international, la société a lancé, lundi, son introduction sur Euronext Paris en vue de lever entre 38 et 50,3 millions d’euros, en cas d’exercice intégral de la clause d’extension et de l’option de surallocation. « Ce n’est pas qu’une question d’argent, l’IPO répond à notre besoin de reconnaissance pour pouvoir saisir les opportunités de marchés et de croissance externe, notamment aux Etats-Unis », explique Alain Wilmouth, PDG de la société qu’il a fondée à Strasbourg avec son frère, Michel. Ils détiennent la totalité du capital avant l’opération, respectivement 93 % et 7 %. « Nous pourrons aussi embaucher des profils chez nos grands concurrents américains. »

D’ores et déjà, 2CRSI monte en puissance aux Etats-Unis où elle possède une usine, à San José, en Californie. « Depuis février, nous y avons transféré une partie de la production pour nos clients américains et nous ouvrirons un bureau à New York », précise-t-il. En 2018, la société devrait générer outre-Atlantique plus de 50 % de son chiffre d’affaires prévisionnel de 75 millions d’euros contre près de 30 % des 31 millions réalisés en 2017.

Réduire la consommation électrique

Sa stratégie de croissance externe, qui bénéficiera de 60 % des fonds levés, 2CRSI l’a engagée en mars avec le rachat du britannique Tranquil PC pour un montant de 2,4 millions d’euros. Depuis le virage technologique qu’elle a pris en 2013 grâce à Intel dans les serveurs de très haute performance, l’entreprise a conquis des clients comme  BladeFreeOVH , CGG ou Caltech.

Sa nouvelle génération de serveurs, doués d’intelligence artificielle, permet de réduire de 23 % la consommation électrique comparée aux systèmes équivalents. 

Date de création : 2004

PDG : Alain Wilmouth

Montant visé : 38 à 50,3 millions d’euros

Effectif : 122 personnes

Secteur : informatique


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :